L'Unicef s'alarme des violences faites aux enfants

L'Unicef s'alarme des violences faites aux enfants
arrivée sur l'île grecque de Lesbos le 11 septembre 2015

Boursier.com, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 12h28

L'Unicef pointe du doigt les violences faites à l'égard des enfants dans le monde entier et le manque aide qui leur est  apportée... L'organisation rappelle combien il est important que chaque enfant soit protégé, quel que soit son statut et son origine.

Un périple meurtrier pour des enfants

"De nombreux enfants sont la proie des trafiquants et des passeurs", affirme l'Unicef. Une manière d'alerter les différents pays de l'importance de ne pas prendre ce problème à la légère. 28 millions d'enfants dans le monde ont fui ou ont été chassés de leur maison, de leur pays, à cause des conflits armés, principalement au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, mais aussi de la pauvreté et des conditions climatiques.

L'Unicef estime que "si les gouvernements font le nécessaire, le nombre d'enfants migrants tués ou exploités peut drastiquement diminuer. L'année prochaine, les pays du monde entier se rencontreront pour discuter du statut des migrants, enjeu majeur des années à venir, et celui des enfants migrants doit être une priorité.

L'Unicef propose des axes de réflexion

Pour décrire cette situation alarmante, l'Unicef raconte l'histoire de Mary, 17 ans, qui a quitté le Nigeria vers l'Europe. "Croyant voir là une opportunité prometteuse, Mary ne s'attendait pas à vivre un cauchemar... La route migratoire de l'Afrique vers l'Europe constitue un périple meurtrier pour beaucoup".

Afin d'apporter sa pierre à l'édifice, l'Unicef dévoile son plan d'action : Il contient plusieurs mesures et idées à mettre en place comme de mettre fin à la détention des enfants migrants, de leur donner accès à des services de santé ou encore de "lutter contre la xénophobie, la discrimination et la marginalisation dans les pays de transit et de destination".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L'Unicef s'alarme des violences faites aux enfants