L'Union européenne prend les rênes du combat contre les diamants « sales »

L'Union européenne prend les rênes du combat contre les diamants « sales »

LesEchos, publié le lundi 22 janvier 2018 à 19h27

La lutte contre les « diamants de conflits » va-t-elle prendre un tour nouveau ? L'Union européenne a pris en janvier la présidence de l'accord international chargé depuis 2003 d'assurer un commerce mondial sans diamants « sales » via un régime de certification.

Cette initiative, le processus de Kimberley, a été lancée sous l'égide de l'ONU par différents gouvernements, organisations non gouvernementales, soutenu par le secteur du diamant, peu après la fin de la guerre civile en Sierra Leone au coeur de laquelle se trouvait le trafic de pierres précieuses. Le dispositif coiffe aujourd'hui la quasi-totalité du commerce de diamants sur la planète.

Une question non négligeable

Pour l'UE, le commerce des pierres précieuses est une question non négligeable. D'après les…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - L'Union européenne prend les rênes du combat contre les diamants « sales »
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]