L'UNSA Fonction publique, dernier syndicat à appeler à la grève le 22 mai

L'UNSA Fonction publique, dernier syndicat à appeler à la grève le 22 mai©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 16 avril 2018 à 13h44

L'UNSA Fonction publique, dernier syndicat de la fonction publique à se prononcer sur la mobilisation nationale des fonctionnaires du 22 mai, a appelé lundi à rejoindre le mouvement de grève. La CFDT a appelé à rejoindre le mouvement jeudi dernier.

Dans un communiqué, le syndicat dit regretter qu'Emmanuel Macron "n'envisage les services publics que sous l'angle d'un fardeau budgétaire alors qu'ils constituent le socle de la solidarité républicaine".

L'Unsa dénonce la réforme de la fonction publique, qui prévoit la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires sur l'ensemble du quinquennat ainsi que des restructurations touchant au statut, à la rémunération et aux modalités de recrutement.

Pouvoir d'achat

Le syndicat critique également les mesures affectant le pouvoir d'achat des fonctionnaires comme le gel du point d'indice, le rétablissement du jour de carence en cas d'arrêt maladie et la compensation partielle de la contribution sociale généralisée (CSG).

Devant ces "combats", l'Unsa estime que "l'unité la plus large des organisations syndicales est nécessaire" et "appelle tous les agents publics à se mobiliser massivement, y compris en faisant grève, le 22 mai 2018".

Cette journée de mobilisation a été lancée par les sept syndicats de la fonction publique à l'origine des manifestations du 22 mars. Il s'agit de la CFE-CGC, CFTC, CGT, FA-FP, FO, FSU et Solidaires. La dernière mobilisation unitaire date du 10 octobre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.