La Bourse de Paris accélère encore son rebond à mi-séance

La Bourse de Paris accélère encore son rebond à mi-séance
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 02 février 2021 à 12h38

La Bourse de Paris bondissait de 1,73% à la mi-séance mardi, continuant d'effacer une partie de ses lourdes pertes de la semaine dernière après un vent de panique lié à une hausse soudaine de la volatilité des marchés.

Vers 12H20, l'indice vedette CAC 40 progressait de 94,65 points à 5.556,33 points, au lendemain d'une hausse de 1,16%.

Ces deux nettes progressions surviennent après une semaine noire sur les marchés où l'indice vedette parisien a accusé sa pire baisse hebdomadaire en trois mois, sur fond de fortes craintes spéculatives.

"Le sentiment du marché est devenu positif cette semaine, aidé par la réapparition des espoirs de relance et l'extension des plans de vaccination qui ont compensé les craintes de volatilité", souligne Pierre Veyret, analyste chez ActivTrades. 

Sur le plan de la relance américaine, la Maison Blanche a campé sur ses positions lundi, signifiant son refus que son plan de sauvetage de l'économie de 1.900 milliards de dollars soit divisé par trois, comme le demandent des républicains modérés.

Concernant les vaccins anti-Covid en Europe, l'annonce par plusieurs laboratoires d'une augmentation de leurs livraisons devrait permettre une accélération de la campagne de vaccination, à l'heure des lourdes restrictions imposées face à la propagation des nouveaux variants.

Les importants retards de livraison à court terme sont toutefois "un véritable problème" pour l'UE, a indiqué lundi la Commission européenne.

Devant la récente volatilité des marchés, "le diagnostic sur le passage entre un présent incertain et des lendemains qui finiront par chanter n'est pas encore bien calé", estime pour sa part Hervé Goulletquer, stratégiste chez La Banque Postale AM.

Parmi les indicateurs du jour, les prix à la consommation ont augmenté de 0,6% sur un an en janvier en France, après avoir stagné en décembre. 

Atos renonce à DXC Technology

Le titre du groupe informatique français Atos prenait 1,32% à 66,24 euros mardi matin après avoir annoncé qu'il renonçait au rachat de la société de services américaine DXC Technology.

Tassement des ventes pour Bonduelle

Le groupe (-0,73% à 20,30 euros), qui a vu ses ventes se tasser légèrement au premier semestre, s'attend à un exercice 2020-2021 moins rentable qu'espéré du fait de la crise sanitaire et de possibles ruptures de stocks. 

CNP Assurances vise la neutralité en 2050

Le groupe d'assurance (+2,59% à 13,08 euros) a annoncé lundi un renforcement de sa politique en matière de développement durable d'ici 2025, avec en ligne de mire son objectif de neutralité carbone à l'horizon 2050.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.