La Bourse de Paris accélère ses gains, vers une quatrième semaine de hausse

La Bourse de Paris accélère ses gains, vers une quatrième semaine de hausse
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le vendredi 27 novembre 2020 à 13h33

La Bourse de Paris montait de 0,52% vendredi à la mi-séance et se préparait à terminer sa quatrième semaine de hausse d'affilée, portée notamment par un optimisme croissant sur la mise en place rapide de vaccins contre le Covid-19.

L'indice parisien avançait de 29,10 points à 5.595,89 points vers 13H00 (12H00 GMT). L'indice se dirige vers une hausse de quelque 1,8% sur l'ensemble de la semaine.

A l'échelle européenne, l'évolution se faisait en ordre dispersé: Francfort gagnait 0,30% et Milan 0,45%, tandis que Londres reculait de 0,35%.

En l'absence de l'infuence de Wall Street, fermée jeudi et partiellement ouverte vendredi en raison des célébrations de Thanksgiving, "les investisseurs se contentent de gérer les affaires courantes alors que le mois de novembre est sur le point de s'achever sur un bilan historique", observe Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

En l'absence de chute brutale vendredi ou lundi, le CAC 40 va boucler son meilleur mois en plus de trente ans avec une progression de plus de 20%, portée par l'élection présidentielle américaine et l'annonce de plusieurs vaccins efficaces contre le virus du Covid-19.

Le marché s'attend également à des actions énergiques de la Banque centrale européenne (BCE) à l'occasion de sa prochaine réunion de politique monétaire de décembre après la publication jeudi d'un compte rendu de sa précédente réunion. 

Il est "très probable que le montant alloué au PEPP (le programme d'urgence face à la pandémie) soit augmenté et qu'il soit annoncé qu'il durera jusqu'à la fin de l'année prochaine", anticipent les analystes d'Aurel BGC.

Parmi les bonnes nouvelles en France vendredi, la consommation des ménages a rebondi en octobre de 3,7%, dépassant de 2,7% son niveau d'octobre 2019, tandis que la croissance du troisième trimestre a été révisée à +18,7% contre +18,2% avant.

Les prix à la consommation  ont eux augmenté de 0,2% sur un an en novembre.

LES VALEURS CYCLIQUES A LA FETE

Cette semaine a de nouveau permis aux valeurs heurtées par la pandémie de se rétablir très fortement. AIR FRANCE-KLM (+4,47% à 5,38 euros vendredi à la mi-séance) s'est envolé de 27% sur la semaine et même de 91% sur le mois de novembre, sur fond de progrès concernant la recherche d'un vaccin.

RENAULT (+1,16% à 34,05 euros vendredi) a pris 10% sur la semaine et 60% sur le mois, et SOCIETE GENERALE (+1,54% à 17,45 euros) 8% sur la semaine et 50% sur le mois.

ASTRAZENECA SOUFFRE

Le vaccin contre la maladie Covid-19 développé par le laboratoire britannique (-0,54% à 7.706,00 pence) et l'université d'Oxford, dont l'annonce a suscité l'optimisme des marchés en début de semaine, nécessite "une étude supplémentaire", a indiqué le directeur général du groupe après des critiques concernant les résultats annoncés.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.