La Bourse de Paris accuse le coup face au Brexit et la BCE et perd 0,23%

La Bourse de Paris accuse le coup face au Brexit et la BCE et perd 0,23%
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 08 décembre 2020 à 18h25

La Bourse de Paris a reculé de 0,23% à la clôture mardi, dans l'expectative face aux négociations sur le Brexit et à deux jours d'une réunion importante de la Banque centrale européenne.

L'indice vedette CAC 40 a abandonné 12,71 points à 5.560,67 points. 

Malgré leur attention très forte pour la thématique des vaccins depuis des mois, les investisseurs sont restés muets face à un rapport des experts de l'Agence américaine des médicaments (FDA).

Celui-ci a pourtant jugé que le vaccin de Pfizer (+2,67%) et BioNTech (+4,12%) contre le Covid-19 ne présentait pas de risque de sécurité empêchant son autorisation, qui pourrait survenir d'ici à la fin de la semaine.

Mais l'humeur n'est pas à la fête au moment où la pandémie fait rage aux États-Unis et impose un reconfinement dans le sud de l'État de Californie après que la première puissance mondiale a déploré la mort de 283.000 personnes.

De plus, "le marché est attentiste par rapport au Brexit", indique à l'AFP Alexandre Baradez, responsable de l'analyse marchés pour IG France.

Dans cet interminable divorce, le gouvernement britannique a annoncé mardi après-midi avoir atteint un accord avec Bruxelles lui permettant de retirer les dispositions controversées de son projet de loi revenant sur le traité de Brexit, qui fâchaient les Européens en pleines négociations commerciales.

Après cinq semaines de hausse d'affilée, des prises de bénéfices s'observaient sur les marchés financiers, dans l'attente de nouveaux catalyseurs.

Ils pourraient venir de la Banque centrale européenne qui tient sa réunion jeudi.

Les incertitudes liées au Brexit et à la réunion de la BCE ont pesé sur les banques: après de nets replis lundi, Société Générale a encore perdu 1,53% à 17,52 euros, Crédit Agricole a lâché 2,66% à 10,45 euros et BNP Paribas 0,49% à 44,29 euros.

Veolia (+0,43% à 19,88 euros) a adressé une sommation par huissier à plusieurs experts, dont l'économiste Elie Cohen, quant à leur éventuel lien, direct ou indirect, avec Suez (-0,50% à 15,91 euros), après qu'ils sont intervenus publiquement sur le projet de fusion des deux entreprises, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.