La Bourse de Paris affiche sa quatrième hausse d'affilée (+1,24%)

La Bourse de Paris affiche sa quatrième hausse d'affilée (+1,24%)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le jeudi 05 novembre 2020 à 18h08

La Bourse de Paris a enregistré jeudi sa quatrième séance de hausse d'affilée (+1,24%), rassurée par la perspective d'une politique modérée aux États-Unis en attendant la Fed et portée par le secteur du luxe.

L'indice CAC 40 a progressé de 61,14 points à 4.983,99 points. La veille, il avait grimpé de 2,44%.

La cote parisienne a ouvert dans le vert et frôlé les 5.000 points à la mi-journée.

"Le marché, qui était très pessimiste la semaine dernière, a enchaîné sur l'euphorie, avec une quatrième séance de hausse", indique à l'AFP, Lara Nguyen, gérante privée à Fastea Capital.

"L'élection américaine laisse penser qu'il va y avoir une cohabitation entre les démocrates et les républicains, du coup les investisseurs se disent qu'il va y avoir une politique très modérée aux États-Unis", explique l'experte. 

Le marché retient ainsi l'hypothèse d'une présidence démocrate, mais dont la marge de manœuvre serait limitée par un Sénat aux mains des Républicains.

Des recours juridiques pour contester l'élection pourraient toutefois retarder de plusieurs jours ou plusieurs semaines l'officialisation des résultats.

Le marché anticipe néanmoins la reprise des négociations entre Républicains et Démocrates à propos d'un nouveau plan de relance pour l'économie américaine.

Dans ce contexte de visibilité réduite, la banque centrale américaine (Fed) achève ce jeudi une réunion monétaire de deux jours et son patron "Jerome Powell va marcher sur des œufs" lors de son intervention dans la soirée, prévoit Mme Nguyen. 

Aucune annonce concrète sur les taux n'est attendue et la Fed devrait chercher, avant tout, à rassurer les marchés en assurant de son soutien sans faille à l'économie américaine en cas de dégradation inexorable de la conjoncture.

Par ailleurs, le marché a bénéficié au cours de la séance de "résultats d'entreprises très positifs, légèrement supérieurs aux attentes", ajoute l'expert.

Les valeurs du luxe, qui représentent un quart du poids de l'indice phare parisien CAC 40, ont tiré la cote vers le haut. "Le rebond actuel de la Chine a un effet positif sur le secteur du luxe", explique Mme Nguyen.

Ainsi, LVMH a pris 3,54% à 436,75 euros, Hermès a gagné 1,44% à 845,40 euros et Kering 2,15% à 565,10 euros .

Le secteur technologique est resté très prisé des investisseurs: Worldline (3,34% à 68,62 euros), STMicroelectronics (+3,11% à 16,92 euros), Atos (+1% à 62,40 euros), Capgemini (+1,42% à 110,40 euros).

Plus forte hausse du CAC 40, Alstom (+4,19% à 38,81 euros) a remporté un contrat de près de 300 millions d'euros pour la quatrième ligne du métro d'Athènes, en Grèce.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.