La Bourse de Paris attendue à l'équilibre après un début de semaine dynamique

La Bourse de Paris attendue à l'équilibre après un début de semaine dynamique
La Bourse de Paris devrait ouvrir à l'équilibre mardi

AFP, publié le mardi 22 mai 2018 à 08h31

La Bourse de Paris devrait ouvrir à l'équilibre mardi, faisant une petite pause, après avoir entamé la semaine avec dynamisme et atteint son niveau le plus élevé depuis la mi-décembre 2007.

Le contrat à terme sur le CAC 40 prenait 0,04% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait fini en hausse de 0,41% à 5.637,51 points à son niveau le plus haut depuis la mi-décembre 2007.

Wall Street a terminé dans le vert, profitant également de l'apaisement des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

"Les principaux indices américains ont fini en belle hausse hier (lundi) soir dans le sillage de l'accord de principe entre les États-Unis et la Chine de ne pas déclencher une guerre commerciale. La tendance a aussi été soutenue par les valeurs énergétiques suite à la poursuite de la hausse du prix du baril de pétrole", ont souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

Selon eux, les indices européens devraient continuer à bénéficier de cette "détente commerciale", mais "les investisseurs devraient tout de même rester prudent quant à l'évolution de la situation politique italienne et du secteur bancaire (italien) qui a de nouveau fortement souffert hier (lundi)".

Le président italien poursuit mardi ses consultations après avoir reçu la proposition du Mouvement 5 étoiles (antisystème) et de la Ligue (extrême droite) de nommer Giuseppe Conte pour diriger le pays.

La perspective de ce gouvernement a toutefois pesé sur la Bourse de Milan qui a évolué à rebours des autres places et perdu 1,52% lundi, ainsi que sur le taux d'emprunt à 10 ans du pays revenu à son plus haut niveau depuis mars 2017 la veille, entraînant dans son sillage les autres pays du sud de l'Europe.

Du côté des indicateurs, l'agenda est vide.

La journée verra par ailleurs les ministres du Commerce de l'Union européenne (FAC/Trade) se réunir pour discuter des tarifs douaniers américains, au moment où Washington vient de s'entendre avec Pékin.

Les yeux des investisseurs seront également tournés vers Bruxelles pour l'audition du patron de Facebook, Mark Zuckerberg, devant le Parlement européen à Bruxelles où il doit s'expliquer sur les lacunes du réseau social dans la protection des données de ses utilisateurs, illustrées par le scandale Cambridge Analytica.

VALEURS A SUIVRE

TechnipFMC : Le groupe, en consortium avec une filiale du conglomérat indien Larsen & Toubro, a remporté des "contrats majeurs" pour deux usines de production d'engrais.

Télécoms : Les quatre opérateurs de réseaux fixe et mobile français ont investi près de 10 milliards d'euros (9,6 milliards d'euros) en 2017 dans le déploiement de leurs réseaux, hors rémunération des fréquences, un montant record, selon l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep).

Carrefour : Un total de 227 magasins (anciennement Dia), sur les 273 que le géant de la distribution souhaite céder, n'ont pas trouvé de repreneur et sont appelés à fermer cet été.

ALD Automotive tiendra son Assemblée générale.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.