La Bourse de Paris au-dessus des 6.500 points, un record annuel de clôture

La Bourse de Paris au-dessus des 6.500 points, un record annuel de clôture
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mercredi 02 juin 2021 à 18h37

La Bourse de Paris a établi un nouveau record annuel de clôture mercredi, terminant au-dessus des 6.500 points, après avoir enchaîné six séances dans le vert, soutenue par la perspective d'une croissance économique robuste.

La Bourse de Paris a établi un nouveau record annuel de clôture mercredi, terminant au-dessus des 6.500 points, après avoir enchaîné six séances dans le vert, soutenue par la perspective d'une croissance économique robuste.

L'indice vedette CAC 40 de la Bourse de Paris, qui évolue à ses plus hauts niveaux depuis septembre 2000, a clôturé en hausse de 0,49%, au-dessus des 6.500 points, seuil qu'il avait franchi la veille en séance.

Pour le marché, c'est un peu "le meilleur des deux mondes", avec "la perspective d'une croissance économique robuste qui s'accélère en zone euro et des taux d'emprunts souverains dont la progression reste contenue grâce aux actions de la banque centrale", explique Daniel Larrouturou, gérant de Dôm Finance.

Au vu du marché de la dette souveraine, où le taux américain à dix ans restait sous 1,60% mercredi, "le marché n'anticipe pas de bouleversement à court terme de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine", observe l'expert.

Dans la soirée, le  Livre beige de la Fed, sorte de photographie de l'économie américaine par les antennes régionales de l'institution monétaire, donnera davantage d'éléments sur l'état de la conjoncture.

En ce moment, "les investisseurs éprouvent des difficultés à jauger l'état de santé réel de l'économie. Ce qui peut être piégeux, surtout si la reprise s'avère plus forte que prévu, ce qui pourrait signifier que la hausse des prix peut encore s'accélérer", préviennent Aurel BGC.

"Le plus dangereux serait que les ménages anticipent une inflation durablement plus élevée, ce qui pourrait les inciter à réclamer des hausses de salaires", selon eux.

Les prix du pétrole ont conservé leurs gains de la veille, ce qui a profité aux entreprises du secteur à l'instar du poids lourd de la cote TotalEnergies (+2,24% à 39,69 euros). TechnipFMC a bondi de 7,74% à 7,79 euros.

Airbus a gagné 1,78% à 110,70 euros et Air France-KLM a grimpé de 3,45% à 4,92 euros, les vacances d'été approchant avec l'espoir d'un retour à la normalité.

Le géant français des médias Vivendi a pâti d'un abaissement de recommandation (-1,35% à 29,21 euros).

Le groupe français de matériaux de construction Saint-Gobain reculé de 0,77% à 55,38 euros après la finalisation de la cession de la chaîne de fabrication et distribution de produits d'aménagement de la maison Lapeyre au fonds allemand Mutares.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.