La Bourse de Paris bien orientée après l'ouverture

La Bourse de Paris  bien orientée après l'ouverture
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 14 septembre 2020 à 10h08

La Bourse de Paris était bien orientée lundi matin (+0,61%), portée par de nouveaux espoirs de vaccination contre le coronavirus en attendant la réunion de la Banque centrale américaine qui s'achève mercredi.

A 09H42 (7H42 GMT), l'indice parisien CAC 40 prenait 30,75 points à 5.064,89 points. Vendredi, il avait fini en légère hausse de 0,20%.

"De nombreux sujets pourraient conduire les investisseurs à la prudence avec notamment les banques centrales du Royaume-Uni, du Japon et des Etats-Unis, attendues sur leur politique monétaire cette semaine", explique Vincent Boy, analyste chez IG France.

"Par ailleurs, les investisseurs seront attentifs aux discussions concernant le Brexit et les débats sur la loi controversée proposée par Boris Johnson la semaine dernière, qui doivent démarrer ce lundi", ajoute-t-il.

"La réunion à venir de la Banque d'Angleterre devrait réserver peu de surprises mais étant donné la dégradation des relations entre l'UE et le Royaume-Uni, la banque centrale doit se tenir prête à agir de nouveau dès début 2021 si le scénario redouté d'un +hard Brexit+ venait à se réaliser", souligne de son côté Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Les investisseurs surveilleront de très près la situation sanitaire alors qu'en Europe le nombre de cas journalier progresse de façon inquiétante dans plusieurs pays comme en France ou en Espagne.

La reprise des études sur le vaccin du groupe AstraZeneca, qui avait suspendu ses essais en début de mois en raison d'une maladie inexpliquée contractée par un participant suite à l'injection de son vaccin, "devrait permettre aux marchés de se maintenir en ce début de semaine", selon M. Boy.

Côté valeurs, Dassault Aviation grimpait de 9,40% à 820 euros après que la Grèce a annoncé vouloir acheter 18 exemplaires de l'avion de combat français Rafale.

Euronext reculait de 1,57% à 100,10 euros. L'opérateur boursier a annoncé lundi avoir déposé "une offre non contraignante" pour racheter la Bourse italienne au London Stock Exchange Group.

Valneva s'envolait de 15,8% à 5,91 euros tandis que ses accords passés avec le gouvernement britannique pour lui fournir jusqu'à 190 millions de doses de son futur vaccin contre le Covid-19 pourraient lui rapporter jusqu'à 1,37 milliard d'euros.

Suez montait de 0,76% à 15,29 euros et Veolia de 0,75% à 19,45 euros. Le président du groupe Philippe Varin a mis en garde dimanche contre un risque de plan social en cas de rachat par Veolia.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.