La Bourse de Paris campe sur ses plus hauts

La Bourse de Paris campe sur ses plus hauts
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 25 mai 2021 à 13h13

La Bourse de Paris reprenait son souffle mardi à la mi-journée, peinant à dépasser ses récents plus hauts dans un marché rendu toutefois optimiste par les signes croissants de reprise.

La Bourse de Paris reprenait son souffle mardi à la mi-journée, peinant à dépasser ses récents plus hauts dans un marché rendu toutefois optimiste par les signes croissants de reprise.

A 12H51 (10H51 GMT), l'indice CAC 40 prenait 0,14%, soit 8,84 points, à 6.417,33 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,35%, repassant au-dessus des 6.400 points et terminant au plus haut depuis le 1er novembre 2000.

Wall Street se dirigeait pour sa part vers une ouverture dans le vert, après avoir déjà nettement progressé lundi.

"Ce matin, les marchés européens hésitent malgré la progression de Wall Street, des places asiatiques, du bitcoin et des autres cryptomonnaies", relève Franklin Pichard, le directeur général de Kiplink Finance.

"Pourtant, les investisseurs sont rassurés par les nouvelles déclarations des membres de la Fed concernant la poursuite du rythme des rachats d'actifs mensuels" mais "ils préfèrent temporiser avant les statistiques aux Etats-Unis sur les prix à la consommation", ajoute-t-il.

Sur le front diplomatique, le Bélarus a invité mardi plusieurs organisations internationales à venir établir "les circonstances" du détournement par Minsk d'un avion de ligne à bord duquel se trouvait un opposant qui a été arrêté.

Lundi soir, les dirigeants de l'UE ont décidé de fermer leur espace aérien au Bélarus et d'adopter un nouveau train de sanctions contre le régime d'Alexandre Loukachenko. Ils ont aussi recommandé aux compagnies européennes de contourner l'espace aérien du Bélarus, ce que plusieurs d'entre elles ont décidé de faire, notamment Air France et Lufthansa.

Du côté des indicateurs, la baisse de la consommation des ménages en Allemagne a conduit à un recul de 1,8% de la croissance au premier trimestre 2021 mais le moral des entrepreneurs allemands s'est sensiblement amélioré en mai grâce aux premières levées des restrictions sanitaires liées à la pandémie, selon le baromètre IFO.

La confiance des consommateurs pour le mois de mai (Conference Board) et les ventes de maisons neuves en avril aux Etats-Unis sont également à l'agenda de ce mardi.

Le vice-président de la Fed, Randal Quarles, sera par ailleurs auditionné devant le comité bancaire du Sénat.

Abivax décolle

Le cours de la biotech française, qui avait été suspendu lundi à sa demande, grimpait de 4% à 32,65 euros après qu'elle a annoncé des résultats positifs pour un essai clinique de phase 2 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH).

Deux nouveaux contrats pour Technip Energies

Le fournisseur de projets et services dans l'énergie profitait (+2,52% à 12,62 euros) de la signature de deux contrats auprès de "Neste pour le développement de son centre de production de carburants renouvelables à Rotterdam, aux Pays-Bas", pour un montant compris entre 50 et 250 millions d'euros, selon un communiqué de Technip Energies publié mardi.

Solutions 30 creuse ses pertes

Après un timide rebond en début de séance, le titre de la société de services informatiques repassait dans le rouge (-4,20% à 2,92 euros) au lendemain d'une débâcle boursière l'ayant vu plonger de 70%. L'entreprise luxembourgeoise est prise dans une spirale de défiance des investisseurs quant à la sincérité de ses comptes publiés, qui n'ont pas été validés par son commissaire aux comptes, le cabinet EY. 

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.