La Bourse de Paris cède 0,31%, Suez monte de plus de 6%

La Bourse de Paris cède 0,31%, Suez monte de plus de 6%
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 09h48

La Bourse de Paris restait prudente mercredi matin (-0,31%), au lendemain du premier grand débat entre les deux principaux candidats à l'élection présidentielle américaine.

A 09H27, l'indice CAC 40 perdait 14,8 points à 4.817,25 points.

Mardi, les marchés s'étaient tenus sur la réserve avant le débat. La place parisienne avait terminé en baisse de 0,23%.

Le marché ouvre "dans la crainte d'un scénario assez noir, marqué potentiellement par une propagation accélérée du coronavirus, une incapacité du Congrès américain à trouver un consensus sur un nouveau plan de soutien avant le scrutin et des mois d'incertitudes si Donald Trump refuse de reconnaître sa défaite", égrainent les experts d'Aurel BGC.

"Ce débat ne fût qu'un match entre deux personnalités", dans lequel "les aspects programmatiques n'ont pas été à l'honneur", résume ainsi Hervé Goulletquer chez LBPAM.

"Pour le marché, la perspective cauchemardesque est un résultat serré qui ouvre la porte à des démarches de contestation" du scrutin, souligne-t-il.

Concernant l'issue du vote du 3 novembre prochain, le président Donald Trump, candidat pour un second mandat à la Maison Blanche, a affirmé que le vote par correspondance, qui s'annonce important en raison du Covid-19, favoriserait des "fraudes".

"C'est le message que vont retenir les investisseurs à l'issue de l'un des pires débats de l'histoire entre deux candidats à la fonction suprême", selon Aurel BGC.

Par ailleurs, l'accélération des contaminations dans certains pays fait courir le risque d'un ralentissement de la reprise en cours en raison de nouvelles restrictions qui nécessiteraient de nouvelles aides économiques. 

Pour l'heure, les démocrates et les républicains du Congrès sont incapables de s'entendre sur le lancement d'une nouvelle tranche de soutien à l'économie américaine.

- Suez s'envole - 

L'action Suez grimpait de 6,60% à 15,91 euros, après le relèvement de l'offre de Veolia pour racheter à Engie ses 29,9% de parts dans le groupe. Véolia propose désormais 18 euros, contre 15,50 euros lors de l'offre précédente.

Engie, qui réunit dans l'après-midi son conseil d'administration pour étudier l'offre améliorée de Veolia, montait de 1,20% à 11,42 euros tandis que Veolia grappillait 0,63% à 18,44 euros.

Bouygues avançait de 0,72% à 29,49 euros. Le géant du BTP, des médias et des télécoms a l'intention de céder 4,8% du capital d'Alstom, via une transaction d'un montant d'environ 480 millions d'euros au terme de laquelle il ne détiendra plus que 9,7% du constructeur ferroviaire français.

Dans le secteur des télécoms, Orange progressait de 1,39% à 8,93 euros et Altice Europe de 0,24% à 4,12 euros après le lancement des enchères pour l'attribution des premières fréquences 5G.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.