La Bourse de Paris dans le vert, rassurée par la santé de Trump

La Bourse de Paris dans le vert, rassurée par la santé de Trump
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 05 octobre 2020 à 09h49

La Bourse de Paris avançait lundi matin (+0,54%), sécurisée par des nouvelles positives sur la santé de Donald Trump tout en restant confrontée à de nombreuses incertitudes. 

A 09H30, l'indice CAC 40 prenait 26,20 points à 4.851,08 points. Vendredi, il avait fini à l'équilibre (+0,02%).

Les marchés chinois étaient fermés mais la Bourse de Tokyo était dans le vert en ce début de semaine.

"La sortie possible de Donald Trump de l'hôpital dès ce lundi et la perspective renforcée d'un accord bipartisan sur un nouveau plan de soutien aux Etats-Unis" portent les marchés à l'ouverture, observent les experts d'Aurel BGC.

Le président américain est hospitalisé depuis vendredi après avoir été testé positif au Covid-19. Selon les médecins, le président pourrait revenir à la Maison Blanche dès ce lundi si son état continue de s'améliorer tout en poursuivant ses traitements.

Mais depuis des semaines, les marchés sont dans l'attente d'un nouveau plan de soutien à l'économie aux Etats-Unis pour aider les entreprises et les ménages à surmonter l'épreuve de la pandémie de Covid-19.

"Le Congrès n'a pas encore trouvé de terrain d'entente concernant le nouveau plan de soutien économique et ce malgré le besoin urgent", constate Vincent Boy, analyste chez IG France

"Cette situation inquiète de plus en plus et pourrait conduire à un rebond économique bien moins important qu'anticiper sur les derniers mois de l'année aux Etats-Unis, alors que l'épidémie se poursuit et que les incertitudes et les risques s'intensifient", complète-t-il.

De nouvelles mesures de restrictions ont été décidées à Paris et envisagées à New York pour faire face à la progression inquiétante de l'épidémie du Covid-19.

A moins d'un mois de l'élection présidentielle américaine qui oppose M. Trump au candidat démocrate Joe Biden, "l'écart dans les sondages semble se creuser à l'avantage de Biden et cela pourrait en revanche rendre les marchés nerveux", estime par ailleurs M. Boy.

Du côté des valeurs, Suez reculait de 2,55% à 15,66 euros tandis que Veolia grappillait 0,11% à 18,65 euros. Engie, qui prenait 0,57% à 11,53 euros, doit décider lundi s'il accepte ou non de vendre à Veolia ses 29,9% de parts détenues dans Suez qui tente désespérément de contrer le projet qu'il considère comme "hostile".

LVMH, qui va entrer au capital du groupe de médias Challenges, à hauteur de 40%, montait de 0,78% à 410,85 euros.

BNP Paribas (+1,90% à 31,07 euros) profitait d'une hausse de recommandation par Société Générale sur le titre à "conserver" contre "vendre".

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.