La Bourse de Paris en repli dans l'attente d'éclaircissements en matière de commerce international

La Bourse de Paris en repli dans l'attente d'éclaircissements en matière de commerce international
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018

AFP, publié le mardi 10 décembre 2019 à 09h53

La Bourse de Paris reculait légèrement mardi matin (-0,19%), les investisseurs se montrant circonspects dans l'attente d'une décision de l'administration Trump sur des taxes punitives envers la Chine et de l'issue des élections législatives britanniques.

A 09H15, l'indice CAC 40 perdait 10,9 points à 5.826,26 points. La veille, il avait fini en baisse de 0,59%.

Les investisseurs sont surtout dans l'attente d'informations sur les relations commerciales sino-américaines, selon les analystes. Le marché se demande si l'administration Trump va appliquer ou non le 15 décembre une nouvelle salve de taxes sur des importations chinoises.

"Il est probable que beaucoup d'investisseurs vont continuer d'opter pour la prudence" en attendant de connaître la décision américaine car elle "va servir de moteur des marchés financiers pour cette fin d'année et donnera le ton pour le début de l'année 2020", a expliqué dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"Concrètement, cela devrait se traduire par une poursuite de la consolidation sur le CAC 40 une grande partie de la semaine et un faible intérêt des opérateurs pour les réunions des banques centrales", a-t-il ajouté.

La Réserve fédérale américaine (Fed) donnera les conclusions de sa réunion de politique monétaire mercredi, puis la Banque centrale européenne (BCE) fera de même jeudi. Cette réunion sera par ailleurs suivie de la première conférence de presse de sa nouvelle présidente, Christine Lagarde.

Côté politique, les investisseurs sont également dans l'attente du verdict des électeurs britanniques, appelés aux urnes pour des élections législatives anticipées vendredi. Leur choix donnera un indice sur l'avenir des relations du Royaume-Uni avec l'Union européenne.

En matière de valeurs, Sanofi prenait la tête de l'indice phare parisien (+4,35% à 85,42 euros), profitant de l'annonce de sa restructuration en trois entités commerciales, qui transforme en entité autonome sa division santé grand public.

Valeo perdait 2,97% à 34,59 euros, après avoir annoncé viser des flux de trésorerie à un niveau compris entre 1,3 et 1,5 milliard d'euros sur la période 2020-2022, soit un doublement par rapport à 2017-2019.

Rallye gagnait 3,98% à 7,84 euros, le titre de la maison mère de Casino (+0,49% à 45,50 euros) étant soutenu par l'annonce de la finalisation de ses projets de plans de sauvegarde, dont l'homologation devrait avoir lieu au plus tard à la fin du premier semestre 2020.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.