La Bourse de Paris entame dans le vert (+0,28%) une semaine riche en actualités

La Bourse de Paris entame dans le vert (+0,28%) une semaine riche en actualités
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 26 avril 2021 à 18h11

La Bourse de Paris a achevé en petite hausse (+0,28%) une séance calme lundi, au début d'une semaine à l'actualité particulièrement dense, où les résultats de sociétés, la réunion de la Fed et le PIB américain pourraient faire bouger les lignes. 

La Bourse de Paris a achevé en petite hausse (+0,28%) une séance calme lundi, au début d'une semaine à l'actualité particulièrement dense, où les résultats de sociétés, la réunion de la Fed et le PIB américain pourraient faire bouger les lignes. 

L'indice vedette CAC 40 a pris 17,58 points à 6.275,52 points. Vendredi, il avait fini en baisse de 0,15%.

La séance a été "extrêmement calme", à part l'IFO sur le moral des entrepreneurs allemands, c'est un petit peu une "séance de préparation" au reste de la semaine qui s'annonce à l'inverse très chargé, a jugé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

Nous attendons, "entre autres, les résultats des poids lourds de la tech américaine", dont Tesla dans la soirée, a-t-il détaillé. Or, pour ces entreprises "avec de très grosses valorisations, la moindre déception sur les résultats peut avoir un impact" significatif sur les indices.

Plusieurs grands noms du CAC 40 doivent également publier leurs comptes trimestriels dans les prochains jours, parmi lesquels Sanofi, Total, Airbus ou BNP Paribas.

La réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui débute mardi pour deux jours, sera également un point d'attention, même si aucun changement majeur n'est anticipé par le marché.

De nouvelles estimations du PIB s'ajoutent au calendrier, avec celui des Etats-Unis jeudi, suivi par la France, l'Allemagne et la zone euro vendredi. Les analystes s'attendent à des chiffres de croissance meilleurs que prévu compte tenu des indicateurs déjà publiés en mars.

Sur le front des statistiques du jour, le moral des entrepreneurs allemands s'est à peine amélioré en avril face à la persistance de la pandémie du Covid-19 et au durcissement des restrictions sanitaires, selon le baromètre IFO.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables sont reparties à la hausse en mars, après un recul en février, même si la progression est bien moins forte qu'attendu.

Côté valeurs, les secteurs cycliques de la banque et du tourisme ont tiré leur épingle du jeu.

Le titre Société Générale est monté de 4,03% à 22,32 euros, BNP Paribas a pris 2,77% à 51,91 euros et Crédit Agricole a progressé de 2,05% à 12,42 euros. 

Le groupe Lagardère (+3,54% à 23,42 euros) a confirmé lundi qu'il étudiait sa transformation en société anonyme, un bouleversement de gouvernance qui ferait perdre à son patron Arnaud Lagardère le contrôle absolu du groupe hérité de son père, propriétaire d'Hachette Livre et de plusieurs médias dont Europe 1 et Paris Match.

Total a grappillé 0,23% à 36,86 euros. Le groupe a confirmé lundi la suspension de son gigantesque projet gazier dans le nord-est du Mozambique, interrompu début avril après une attaque jihadiste, affirmant avoir déclaré une situation de "force majeure".

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.