La Bourse de Paris finit en légère baisse

La Bourse de Paris finit en légère baisse
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 18 mai 2021 à 18h07

La Bourse de Paris a cédé 0,21% en clôture mardi, levant le pied face à un manque de visibilité sur la durée de l'inflation qui anime les marchés depuis plusieurs semaines.

La Bourse de Paris a cédé 0,21% en clôture mardi, levant le pied face à un manque de visibilité sur la durée de l'inflation qui anime les marchés depuis plusieurs semaines.

L'indice CAC 40 a poursuivi son recul de la veille, perdant 13,68 points à 6.353,67 points.

"La prudence prédomine aujourd'hui alors que le marché a atteint un nouveau plus haut" en début de séance, rapporte à l'AFP, Daniel Larrouturou, gérant chez Dôm Finance.

"Les investisseurs sont tentés de prendre quelques bénéfices avec un CAC 40 revenu au plus haut et sans visibilité sur la poursuite du mouvement inflationniste", explique-t-il à l'AFP, parlant de "temporisation" du marché.

L'indice parisien a dépassé brièvement le seuil des 6.400 points peu après l'ouverture, pour rejoindre un plus haut en séance depuis novembre 2000.

Alors que le rebond beaucoup plus fort qu'attendu de l'inflation américaine a perturbé les marchés la semaine dernière, les investisseurs "attendent de voir si cette poussée d'inflation se confirme dans les semaines suivantes", souligne par ailleurs l'expert.

Engie porté par sa stratégie verte

Engie, ex-GDF-Suez, a dévoilé mardi une stratégie mettant l'accent sur les énergies renouvelables, un domaine porteur dans lequel le géant français de l'énergie (+3,02% à 13,10 euros) entend accélérer avec de gros investissements, tout en conservant la distribution de gaz naturel.

TF1 et M6 en fusion 

Le titre Bouygues a perdu 1,37% à 33,82 euros alors qu'il va débourser 641 millions d'euros pour sceller une "fusion" de sa filiale TF1 (+7,12% à 8,95 euros) et de M6 (+4,23% à 18,24 euros). 

Des opportunités à l'étude de Vivendi pour UMG

Le géant français des médias a précisé ses intentions au sujet de sa filiale Universal Music Group (UMG), première major mondiale, qu'il entend coter à Amsterdam d'ici le 27 septembre. Vivendi (+1,61% à 29,61 euros) pourrait céder 5 à 10% supplémentaire du capital.

Changement de tête chez Scor

Le titre a gagné 3,50% à 28,40 euros. Le PDG du réassureur Denis Kessler, en fonction depuis 2002, quittera son poste de directeur général à l'issue de l'assemblée générale de juin, soit un an plus tôt que prévu. 

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.