La Bourse de Paris finit sur une bonne note une semaine joyeuse

La Bourse de Paris finit sur une bonne note une semaine joyeuse
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le vendredi 13 novembre 2020 à 18h17

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,33% vendredi, dans une séance avec moins de mouvements qu'en début de semaine, quand l'annonce de l'efficacité d'un candidat-vaccin contre le Covid-19 avait suscité l'enthousiasme des investisseurs. 

L'indice CAC 40 a gagné 15,59 points pour finir à 5.380,16 points. Il a encore connu cinq jours fastes, progressant au total de 8,45% soit sa meilleure semaine depuis le mois de juin. Il bat sa performance de la semaine passée (+7,98%) et revient à 10% sous son niveau du 1er janvier. 

Les séances depuis lundi ont été marquées par l'annonce d'un candidat-vaccin efficace "à 90%" par les laboratoires Pfizer et Biontech. 

"Lundi a été la huitième meilleure séance de l'histoire du CAC", avec un gain de 7,57%, rappelle Lara Nguyen, gérante privée à Fastea Capital. "Le vaccin est vraiment la nouvelle que tout le monde attendait." 

En fin de semaine "le soufflé est un peu retombé", note cependant la gérante. 

Les investisseurs ont pris en compte le fait que la distribution d'un vaccin sera encore longue et que de nombreux obstacles restent à franchir, même si d'autres laboratoires sont également vers la fin de la phase de tests. 

"Il y aura de la prudence tant que l'administration américaine n'aura pas dit que le vaccin est conforme", souligne Mme. Nguyen. 

Par ailleurs, la propagation du Covid-19, si elle s'est stabilisée en Europe, a augmenté de 40% aux Etats-Unis cette semaine, selon un comptage de l'AFP. 

Cette nouvelle vague pourrait ralentir l'activité économique américaine dans les prochaines semaines. Déjà, de nouvelles restrictions commencent à être décrétées au niveau local, même en absence de consignes du gouvernement fédéral.

L'épidémie est en outre prise avec beaucoup plus de considération par Joe Biden, le président élu même si Donald Trump n'a pas encore reconnu sa défaite. 

Et d'autres signaux sont plus positifs d'ici la fin de l'année comme "l'action attendue de la BCE début décembre" ou encore "la croissance chinoise" pour les entreprises qui sont sur ce marché, remarque Lara Nguyen.

Engie a progressé de 3,19% à 12,30 euros. Le groupe d'énergie a confirmé ses objectifs annuels après un meilleur troisième trimestre.

Les prévisions en hausse de Nissan ont continué de porter le titre, qui a terminé en hausse de 5,74% à 29,02 euros. Sur la semaine, la progression est de 27,79%.

Plusieurs valeurs ont profité de la dernière séance pour améliorer encore leur parcours hebdomadaire.

Il s'agit des banques, comme Société Générale qui a pris 2,30% à 15,63 euros vendredi (+19,48% sur la semaine), de l'aéronautique avec Airbus qui a récupéré 1,12% à 85,56 euros(+22,23% sur la semaine), des centres commerciaux avec Unibail-Rodamco-Westfield qui progresse de 1,57% à 49,90 euros (+45,06% sur la semaine) ou encore de l'énergie comme l'illustre la hausse de Total de 1,37% à 32,65 euros (+18,15% sur la semaine). 

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.