La Bourse de Paris glisse encore de 0,60% à l'issue d'une semaine éprouvante

La Bourse de Paris glisse encore de 0,60% à l'issue d'une semaine éprouvante
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le vendredi 25 septembre 2020 à 10h04

La Bourse de Paris poursuivait son recul et perdait 0,60% vendredi peu après l'ouverture, à l'issue d'une semaine difficile marquée par le retour des inquiétudes sanitaires au moment où les mesures de restriction se multiplient en Europe.

Vers 09H55, l'indice vedette à Paris perdait 28,55 points à 4.734,07 points. La veille, le CAC 40 avait abandonné 0,83%.

Sur l'ensemble de la semaine, les pertes cumulées sur l'indice CAC 40 culminent à 244 points soit plus de 4%.

Ces reculs successifs depuis lundi ont été "précipités par les fortes inquiétudes de l'OMS concernant la situation sanitaire en Europe au moment où le taux d'infection monte en flèche", commente Michael Hewson, analyste en chef pour CMC Markets UK.

La France, qui a annoncé de nouvelles restrictions, a enregistré 16.096 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays, selon les données publiées jeudi soir par Santé publique France.

La barre des 5 millions de contaminés sur le Vieux continent a par ailleurs été franchie cette semaine alors que le virus a tué plus de 978.000 personnes dans le monde depuis l'apparition des premiers cas en décembre, selon un bilan établi jeudi par l'AFP. 

L'Union européenne a appelé jeudi ses Etats membres à durcir leurs mesures de contrôle "immédiatement" face aux nouveaux foyers d'épidémie de Covid-19.

Parmi les valeurs du jour, le groupe Lagardère bondissait de 20,64% à 18,35 euros. Déjà bousculé par ses deux premiers actionnaires Vivendi et le fonds Amber Capital, le groupe a vu débarquer jeudi dans son capital l'homme le plus riche de France Bernard Arnault, un "soutien" qui a également pris un quart de la holding du groupe.

Toujours en plein duel, le groupes Veolia avançait de 1,42% à 18,20 euros et Suez progressait de 3,51% à 14,73 euros, alors que le premier souhaite faire main basse sur le second. 

Le PDG de Veolia a dit vendredi matin qu'il allait "améliorer" l'offre de prix faite à Engie pour les parts de Suez.

Air France-KLM plongeait de 5,33% à 2,86 euros. La CFE-CGC et la CFDT de la compagnie aérienne ont signé l'accord de plan de départs volontaires-plan de sauvegarde de l'emploi négocié avec la direction pour le personnel au sol, le rendant valide, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.