La Bourse de Paris hésitante à l'ouverture (+0,07%)

La Bourse de Paris hésitante à l'ouverture (+0,07%)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mercredi 26 août 2020 à 10h15

La Bourse de Paris prenait 0,07% dans les premiers échanges après avoir démarré la séance en baisse, sur fond d'amélioration des relations entre Pékin et Washington et dans l'attente d'un discours du président de la Réserve fédérale jeudi.

Vers 09H30, l'indice CAC 40 gagnait 3,33 points à 5.011,60 points. La veille, il avait terminé à l'équilibre (+0,01%), peinant à tenir ses gains après avoir évolué en hausse tout au long de la séance.

"Étant donné l'absence d'engagement des marchés dans un sens ou l'autre cette semaine, ne nous attendons pas à voir des mouvements significatifs", anticipe Michael Hewson, analyste marchés pour CMC Markets UK.

Selon lui, les principaux sujets sur la table mercredi étaient "la relation commerciale entre la Chine les États-Unis et la rencontre entre banquiers centraux demain".

Entre le front sanitaire, le front économique, et le front diplomatique, les sujets de discorde ne manquent pas entre Pékin et Washington. Mais les deux capitales ont réussi mardi à s'entendre pour mettre en œuvre leur accord commercial.

Pour le moment "les acteurs du marché adoptent une posture plutôt attentiste en raison du caractère imprévisible des négociations entre les deux pays", observe Ipek Ozkardeskaya, analyste senior pour Swissquote Bank.

L'autre préoccupation du jour est le ton qu'adoptera le patron de la banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, lors du traditionnel rendez-vous des banquiers centraux de Jackson Hole, jeudi.

La petite progression de l'indice parisien intervient dans la foulée de nouveaux records à Wall Street pour les indices S&P 500 et Nasdaq mardi à la clôture.

Au rang des indicateurs mercredi, le moral des ménages s'est stabilisé en France au mois d'août après avoir baissé en juillet, a rapporté mercredi l'Insee. Le nombre de créations d'entreprises a de son côté de nouveau augmenté en juillet, après leur forte hausse de mai et juin.

Toujours dans l'Hexagone, le plan de relance économique, qui devait être initialement dévoilé mardi dernier, sera présenté le jeudi 3 septembre, a indiqué mercredi le Premier ministre Jean Castex.

Parmi les valeurs du jour à Paris, Eiffage (+0,15% à 81,46 euros) a annoncé mardi avoir remporté avec les groupes BESIX et In Advance la construction du nouveau siège de la RTBF, média de service public situé près de Bruxelles, pour un montant de près de 100 millions d'euros.

Free (groupe Iliad) avançait de 0,76% à 172,80 euros. Mediapro a conclu un accord de distribution de sa chaîne Téléfoot avec l'opérateur, après avoir déjà signé avec SFR (filiale d'Altice), Netflix et Bouygues, ont annoncé les deux parties mercredi.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.