La Bourse de Paris inaugure 2021 avec confiance (+1,49%)

La Bourse de Paris inaugure 2021 avec confiance (+1,49%)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 04 janvier 2021 à 13h44

L'optimisme se confirmait lundi à mi-séance (+1,49%) à la Bourse de Paris, les investisseurs restant convaincus que l'économie mondiale se redressera une fois que la pandémie refluera.

A 13H23, l'indice CAC gagnait 82,45 points à 5.633,86. Jeudi, la cote parisienne avait perdu 0,86%, clôturant l'année 2020 sur un recul de 7,14%.

Toutes les Bourses européennes ont levé le rideau sur 2021 avec optimisme: Francfort gagnait 1,14% et Londres évoluait en forte hausse (+2,68%) pour sa première séance depuis que le Royaume-Uni est sorti du marché unique européen.

Le scénario central de sortie de crise et de rebond économique grâce à la vaccination contre le Covid-19, est celui retenu par les marchés.

En Chine, l'activité manufacturière a marqué le pas le mois dernier mais reste en zone d'expansion, de quoi rassurer les investisseurs. En ce tout début d'année, "le marché joue l'idée de la reprise", analyse Hervé Goulletquer chez LBPAM.

Néanmoins, le rebond économique encore fragile est "menacé par la nouvelle souche du virus. Cela pourrait conduire à un premier trimestre cahoteux si des problèmes liés aux vaccins apparaissent dans les semaines à venir", met en garde Pierre Veyret, analyste chez ActivTrades.

"Les échanges sur les marchés boursiers ne devraient toutefois pas être très animés aujourd'hui, car dès demain, un vote crucial aura lieu en Géorgie pour le contrôle du Sénat américain", note de son côté Franklin Pichard, directeur de Kiplink Finance.

Si les démocrates remportent un seul des deux sièges, le président élu Joe Biden n'aura pas la majorité nécessaire pour mettre en oeuvre son programme.

LES VALEURS MINIERES AU PREMIER RANG - A Londres, Rio Tinto gagnait 5,5% à 5.771 pence et BHP +5,69% à 2.034,50 pence. A Paris, ArcelorMittal (+5,11% à 19,84 euros) menait la danse au sein du CAC 40.

LE SECTEUR PETROLIER GRIMPE. Profitant de la hausse des prix de l'or noir avant la décision très attendue par le marché de l'Opep+ sur le niveau de production de février, Total progressait de 1,49% à 35,16 euros, et TechnipFMC de 4,63% à 8,10 euros à Paris. A Londres, BP prenait 2,9% à 262,25 pence et Royal Dutch de 2,48% à 1.330,80 pence.

ENTAIN S'ENVOLE - Le groupe britannique de paris Entain bondissait de 28,1% à 1.452,50 pence après avoir décliné une proposition de rachat à 8 milliards de livres émise par le géant américain des casinos MGM qu'il juge insuffisante.

DES VIVATS POUR LES MARIES PSA-FCA. Le titre PSA montait de 2,46% à 22,92 euros après l'approbation par ses actionnaires de la fusion avec Fiat-Chrysler (FCA, +2,05% à 14,95 euros) pour former Stellantis, le 4e groupe automobile mondial.

VACCIN D'ASTRAZENECA. Le Royaume-Uni est devenu lundi le premier pays à administrer à sa population le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca (+2,87% à 7.534 pence) et de l'Université d'Oxford contre le Covid-19.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.