La Bourse de Paris lâche 2%, inquiète des retards de livraison de vaccins

La Bourse de Paris lâche 2%, inquiète des retards de livraison de vaccins
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 16h52

La Bourse de Paris voyait ses pertes se creuser à une heure de la clôture et lâchait plus de 2% vendredi, les investisseurs s'inquiétant de l'annonce du retard dans les trois à quatre prochaines semaines de livraison du vaccin Pfizer-BioNTech en Europe.

L'indice CAC 40 est descendu jusqu'à -2,13% vers 16H20 (15H20 GMT) peu après cette annonce, mais se reprenait légèrement depuis, évoluant à -1,74% 5.582,05 points vers 16H40 (15H40 GMT).  

Les livraisons aux pays de l'Union européenne des quantités prévues de vaccins Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 vont connaître des retards dans les trois à quatre prochaines semaines en raison de travaux dans l'usine où ils sont fabriqués, a indiqué vendredi le ministère allemand de la Santé, sans préciser toutefois sur quelle quantité de doses allaient porter ces retards.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a assuré de son côté que les doses promises au premier trimestre seraient livrées comme prévu, en dépit du ralentissement de production.

En pleine deuxième vague épidémique, cette nouvelle "accélère clairement le mouvement enclenché depuis ce matin",  à savoir une baisse des indices dans toute l'Europe, analyse Daniel Larrouturou, gérant pour la société Dôm Finance.

Outre Paris, Francfort lâchait 1,77%, Londres perdait 1,41% et Milan 1,57%.

Ce mouvement de recul est survenu au lendemain de l'annonce d'un plan de relance d'urgence de 1.900 milliards de dollars par le futur président américain Joe Biden censé sortir les États-Unis de leur pire crise depuis les années 30.

Ces derniers jours les indices avaient déjà nettement progressé dans cette perspective.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.