La Bourse de Paris monte de 0,33%, optimiste sur les vaccins

La Bourse de Paris monte de 0,33%, optimiste sur les vaccins
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mercredi 09 décembre 2020 à 09h45

La Bourse de Paris montait de 0,33% dans les premiers échanges mercredi, rendue optimiste par les informations autour de la vaccination contre le Covid-19, à la veille d'un soutien attendu de la Banque centrale européenne.

L'indice vedette CAC 40 prenait 18,34 points à 5.579,01 points vers 09H20, au lendemain d'une clôture en baisse de 0,23%. 

A l'échelle européenne, Francfort gagnait 0,56% et Londres 0,35%. L'espoir lié aux vaccins a porté la place financière de Tokyo qui a fini mercredi en nette progression tandis qu'à New York, les indices Nasdaq et S&P 500 ont affiché mardi soir de nouveaux records de clôture.

Un peu moins d'un an après la découverte du nouveau coronavirus en Chine, les premiers patients se font vacciner au Royaume-Uni, le premier pays à avoir donné son feu vert au vaccin de Pfizer/BioNTech.

L'Agence européenne du médicament devrait de son côté rendre un avis d'ici à la fin décembre.

Egalement source d'optimisme, le vaccin développé par AstraZeneca et l'université britannique d'Oxford est devenu mardi le premier à voir ses résultats d'efficacité validés par une revue scientifique, The Lancet.

Ces nouvelles permettaient selon l'analyste en chef de CMC Markets UK Michael Hewson de repartir de l'avant après plusieurs séances hésitantes.

Restait toutefois un dossier très encombrant sur le bureau des investisseurs, celui des interminables négociations liées au Brexit.

"Avec un sentiment d'optimisme et de pessimisme qui se chevauchent, le dénouement pourrait aller dans un sens ou dans l'autre", estime Michael Hewson, penchant pour un divorce ordonné.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se retrouvent mercredi à Bruxelles pour tenter de débloquer les négociations post-Brexit, un rendez-vous qui semble représenter une dernière chance de parvenir à un accord.

Cette rencontre au sommet intervient à trois semaines de la rupture définitive entre Londres et l'Union européenne après des mois de pourparlers sans progrès sur les sujets qui fâchent.

Elle a aussi lieu à la veille d'une réunion importante de la Banque centrale européenne, au cours de laquelle la plupart des investisseurs attendent un coup de pouce monétaire face au ralentissement économique anticipé en fin d'année.

Parmi les valeurs du jour, Altice Europe (-0,18% à 4,45 euros à la Bourse d'Amsterdam) a annoncé mardi que MEO, son opérateur de télécommunications au Portugal, allait faire appel de la décision de l'Autorité portugaise de la concurrence de lui infliger une amende pour avoir notamment fixé les prix avec un autre opérateur. 

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.