La Bourse de Paris monte de 0,85%

La Bourse de Paris monte de 0,85%
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 15 février 2021 à 10h01

La Bourse de Paris redoublait d'optimisme lundi matin (+0,85%), la montée en puissance des campagnes de vaccination en Europe, couplée à la formation d'un nouveau gouvernement en Italie, aidant les investisseurs à surfer sur la tendance haussière des derniers jours.

L'indice vedette CAC 40 progressait de 48,39 points à 5.752,06 points vers 09H48. Vendredi, la cote parisienne avait fini sur une progression de 0,60%. Ses gains sur la semaine passée ont atteint 0,78%.

"Malgré le contexte sanitaire qui est encore pesant, les investisseurs restent optimistes pour la suite et comptent sur un rebond économique de forte intensité vers le deuxième ou le troisième trimestre qui devrait profiter aux entreprises cotées en bourse, particulièrement celles du secteur des services", relève Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg.

Les investisseurs saluaient également l'arrivée de Mario Draghi - qui a présenté son gouvernement vendredi - à la tête de l'Italie. 

L'ex-président de la BCE, qui succède à Giuseppe Conte, contraint à la démission après l'éclatement de sa coalition, a choisi un homme de confiance, Daniele Franco, pour le ministère-clé de l'Economie. 

"L'ancien président de la BCE est attendu comme un véritable messie par ses compatriotes, mais aussi par les investisseurs qui espèrent un retour au calme dans la péninsule", note John Plassard, responsable de l'investissement chez Mirabaud.

Sur le front sanitaire, le coronavirus est "parmi nous" pour longtemps et le monde doit s'y préparer, a averti vendredi l'agence européenne des maladies, tandis que la campagne de vaccination s'accélère en Europe, où le Royaume-Uni, qui met les bouchées doubles, a franchi la barre des 15 millions de personnes vaccinées.

L'Union européenne, accusée de lenteur dans la gestion de la pandémie de Covid, va quant à elle accélérer la procédure d'autorisation de vaccins améliorés pour répondre aux variants du virus, a annoncé dimanche la commissaire à la Santé.

Côté indicateurs, les investisseurs prendront connaissance des chiffres de la production industrielle pour décembre en zone euro.

La semaine promet également d'être dense en résultats avec les publications de plusieurs poids lourds de la cote parisienne (Air Liquide, BNP Paribas, LVMH, Michelin...).

Vivendi fuse et coiffe le CAC 40

Pour l'heure, c'est Vivendi qui faisait parler de lui: le titre du géant français des médias s'envolait de 16,90% à 30,51 euros après que le groupe a annoncé samedi vouloir mettre en Bourse d'ici la fin de l'année sa filiale Universal Music Group (UMG) et en distribuer 60% du capital à ses actionnaires.

Dans son sillage, le titre Bolloré montait de 12,80% à 4,09 euros.

Sanofi vers un 2e vaccin anti-Covid

Sanofi prenait 0,41% à 78,48 euros. Le groupe pharmaceutique français prévoit de lancer au deuxième semestre une étude clinique de "phase trois", dernière étape avant une demande de mise sur le marché, pour son deuxième vaccin anti-Covid, a-t-il indiqué dimanche.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.