La Bourse de Paris monte légèrement, en pleine semaine américaine

La Bourse de Paris monte légèrement, en pleine semaine américaine
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 19 janvier 2021 à 13h17

La Bourse de Paris avançait légèrement à la mi-séance mardi, prenant 0,12%, focalisée sur un discours de la future secrétaire au Trésor Janet Yellen à la veille de l'investiture de Joe Biden en tant que président des Etats-Unis.

Vers 12H30 (11H30 GMT), l'indice parisien gagnait 6,49 points à 5.623,76 points.

En Europe la tendance était un peu plus optimiste, Francfort prenant 0,44%, Londres 0,34% et Milan 0,52%.

Janet Yellen va défendre mardi lors d'un discours devant les sénateurs américains une approche selon laquelle "il ne faut pas regarder à la dépense, sinon mieux vaut ne rien faire", anticipe Neil Wilson, analyste en chef pour Markets.com, en référence au plan de relance de 1.900 milliards de dollars pour contrer les conséquences économiques de la crise du Covid-19.

L'ancienne dirigeante de la Fed sous l'ère Trump va par ailleurs déclarer qu'elle compte laisser le marché des changes décider du niveau du dollar, selon des informations du Wall Street Journal.

Ce discours intervient à la veille de la prestation de serment, très attendue et très surveillée, de Joe Biden en tant que président des Etats-Unis mercredi, et à l'avant-veille d'une réunion de la Banque centrale européenne qui ne devrait toutefois pas accoucher de nouvelles mesures.

Deux résultats de banques américaines majeures sont aussi attendus mardi côté américain, Goldman Sachs et Bank of America.

Par ailleurs, le marché semblait pour le moment bien accueillir certaines nominations de Joe Biden qui pourtant suggèrent que "l'ère de la dérégulation sous Trump est révolue", selon Neil Wilson.

Des nominations au bureau du gendarme financier (SEC) et au Bureau de la protection financière des consommateurs (CFPB) font penser qu"'un programme de gauche est souhaité par les démocrates", signale-t-il.

Alstom reste optimiste

Le constructeur ferroviaire Alstom (+4,31% à 47,67 euros, plus forte progression du CAC 40) a publié mardi un chiffre d'affaires en légère baisse au troisième trimestre de son exercice décalé 2020/21, et a confirmé ses objectifs, en tablant sur des perspectives positives du marché à moyen terme.

Sanofi confirme des suppressions de postes

Le laboratoire français Sanofi (+2,25% à 83,47 euros) a confirmé à l'AFP lundi des suppressions d'emplois dans sa Recherche & Développement (R&D), mais qui seront conformes à ce qu'il avait annoncé l'an dernier.

Thyssenkrupp vers la Bourse

Le conglomérat allemand (+2,20% à 10,10 euros) est encore dans le vert, au lendemain d'une forte hausse, liée à des informations de presse évoquant des discussions internes à propos d'une possible introduction en Bourse de sa division acier.

Experian en croissance

Le groupe britannique de gestion de données (+0,63% à 2.688,00 pence) résiste aux conséquences de la pandémie et a dévoilé une forte croissance, meilleure que ce qu'il avait prévu, pour les trois derniers mois de 2020.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.