La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,14%

La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,14%
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le vendredi 27 novembre 2020 à 10h11

La Bourse de Paris évoluait en très légère hausse (+0,14%) peu après l'ouverture vendredi, rendue atone comme la veille par l'absence d'élan en provenance de Wall Street, et se dirigeant toutefois vers une quatrième semaine de hausse de suite.

L'indice vedette parisien gagnait 7,98 points à 5.574,77 points vers 9H40 (8H40 GMT) après avoir ouvert en petite baisse, au lendemain d'une clôture là aussi en léger retrait de 0,04%. Sans chute majeure vendredi, l'indice devrait progresser de quelque 1,5% sur la semaine.

L'Europe boursière évoluait en ordre dispersé, Francfort gagnant 0,19%, Milan 0,25% et Londres perdant 0,91%.

Comme la veille, les places européennes manquaient du traditionnel souffle venu de Wall Street, fermée jeudi en raison de Thanksgiving et ouverte seulement une partie de la journée vendredi.

Cela n'empêchait pas l'indice CAC 40 d'être sur le point de clôturer sa quatrième semaine de hausse, portée par de nouvelles annonces sur un potentiel vaccin contre le Covid-19 dans un contexte de déconfinement progressif en Europe.

Cela était également dû à la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne laissant la porte ouverte à de nouvelles interventions pour soutenir l'économie, sans indications précises sur les instruments qui pourraient être utilisés pour renforcer le soutien en décembre.

Il est ainsi "très probable que le montant alloué au PEPP (le programme d'urgence face à la pandémie) soit augmenté et qu'il soit annoncé qu'il durera jusqu'à la fin de l'année prochaine", anticipent les analystes d'Aurel BGC.

Le PEPP, lancé en mars par la BCE et désormais fort de 1.350 milliards d'euros, de même que les vagues de prêts géants ciblés aux banques (TLTRO), ont constitué les principaux outils du soutien de la BCE durant la crise.

Parmi les bonnes nouvelles en France, la consommation des ménages a rebondi en octobre de 3,7%, dépassant de 2,7% son niveau d'octobre 2019, tandis que la croissance du troisième trimestre a été révisée à +18,7% contre +18,2% avant.

Les prix à la consommation  ont eux augmenté de 0,2% sur un an en novembre.

LES VALEURS CYCLIQUES CONTINUENT DE S'ENVOLER

Cette semaine a de nouveau permis aux valeurs heurtées par la pandémie de se rétablir très fortement. AIR FRANCE-KLM (+2,84% à 5,29 euros vendredi matin) s'est envolé de 25% sur la semaine et même de 90% sur le mois de novembre, sur fond de progrès concernant la recherche d'un vaccin.

RENAULT (-0,01% à 33,65 euros vendredi) a pris 9% sur la semaine et 58% sur le mois, et SOCIETE GENERALE (+0,56% à 17,29 euros) 7% sur la semaine et 48% sur le mois.

BNP PARIBAS SECURITIES SERVICES A L'AMENDE

La banque française BNP Paribas gagnait 0,88% 43,75 alors que sa filiale a écopé d'une sanction d'un million d'euros de la part de l'Autorité des marchés financiers en raison d'erreurs sur les votes dans des assemblées générales d'entreprises en 2018.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.