La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,45%

La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,45%
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 18 mai 2021 à 10h29

La Bourse de Paris a ouvert sur un ton optimiste (+0,45%) mardi, portée par l'amélioration de la situation sanitaire et par la réouverture des économies européennes. 

La Bourse de Paris a ouvert sur un ton optimiste (+0,45%) mardi, portée par l'amélioration de la situation sanitaire et par la réouverture des économies européennes. 

A 09H50, l'indice CAC 40 prenait 27,22 points à 6.395,07 points, après être brièvement passé au dessus de la barre des 6.400 point et avoir atteint un plus haut depuis le 2 novembre 2000. Lundi, la cote parisienne avait terminé en légère baisse de 0,28%.

Mercredi, terrasses de restaurants et de bars, commerces, cinémas, musées rouvriront leurs portes en France, après six mois de restrictions et un hiver dominé par un Covid meurtrier.

La semaine passée, les marchés financiers mondiaux avaient chuté, inquiets d'une hausse des prix plus forte que prévu et potentiellement durable. Des craintes qui pesaient encore sur la place boursière parisienne lundi. 

Les anticipations d'une surchauffe de l'économie se sont cependant estompées avec les dernières données macroéconomiques publiées.

Au Royaume-Uni, le taux de chômage a reculé à 4,8% au premier trimestre contre 4,9% pour décembre à février malgré un confinement strict.

Le produit intérieur brut (PIB) du Japon a replongé de 1,3% au premier trimestre 2021, reflétant l'impact économique de la recrudescence du coronavirus, augurant une prolongation du marasme au deuxième trimestre.

Au Parlement européen, un vote se tiendra en milieu de journée sur la plan de relance de l'Union européenne.

TF1 et M6 fusionnent

Bouygues (-1,22% à 33,87 euros) va débourser 641 millions d'euros pour sceller une "fusion" de sa filiale TF1 (+8,20% à 9,04 euros) et de M6 (+5,60% à 18,43 euros) qui formeraient ainsi un géant français des médias.

Stellantis se trouve un partenaire

Le groupe automobile, issu de la fusion de Peugeot-Citroën et de Fiat-Chrysler, et le géant taïwanais de la fabrication de produits électroniques Foxconn doivent annoncer mardi, en fin de matinée, un "partenariat stratégique". En attendant, le titre Stellantis montait de 1,22% à 15,28 euros.

Danone a un nouveau patron

Le Français Antoine de Saint-Affrique prendra la direction générale de Danone (+0,09% à 58,34 euros), récemment ébranlé par une crise de gouvernance et l'éviction de l'ex-PDG Emmanuel Faber.

Engie accélère sur le renouvelable

Le géant de l'énergie bondissait de 3,35% à 13,14 euros, après avoir dévoilé une stratégie axée sur la croissance des solutions énergétiques et des renouvelables. Il prévoit également 9 à 10 milliards d'euros de cessions sur 2021-2023, et des investissements de croissance de 15 à 16 milliards d'euros.

ADP en petite forme

Le trafic dans les aéroports parisiens est resté faible en avril, seulement 13,9% du nombre de passagers du même mois de 2019, a annoncé lundi le groupe ADP (-0,18% à 111,60 euros), gestionnaire de ces équipements.

Iliad sanctionné

Le groupe Iliad, maison-mère de l'opérateur Free, a vu son chiffre d'affaires bondir de 33,6% au premier trimestre, mais à un niveau légèrement en dessous des estimations des analystes. Le titre chutait de 8,56% à 138,95 euros.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.