La Bourse de Paris poursuit sur sa lancée positive

La Bourse de Paris poursuit sur sa lancée positive
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mercredi 07 avril 2021 à 10h23

La Bourse de Paris progressait de 0,29% mercredi matin, au lendemain d'une hausse l'ayant portée au plus haut depuis juin 2007, dans un marché toujours soutenu par l'anticipation d'une reprise économique forte tirée par les Etats-Unis.

La Bourse de Paris progressait de 0,29% mercredi matin, au lendemain d'une hausse l'ayant portée au plus haut depuis juin 2007, dans un marché toujours soutenu par l'anticipation d'une reprise économique forte tirée par les Etats-Unis.

A 09H55, l'indice CAC 40 prenait 17,52 points à 6.148,86 points. La veille, il avait gagné 0,47%.

"Au menu du jour, les PMI des services (...), les Minutes du dernier comité de politique monétaire de la Fed ou encore la réunion des grands argentiers du G20", rappelle Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

"Sans doute pas (...) de quoi faire bouger significativement les marchés, qui devraient passer une séance tranquille", ajoute-t-il.

Sur le front sanitaire, grâce à la campagne de vaccination américaine menée tambour battant, la Californie prévoit de rouvrir toutes ses activités économiques le 15 juin. Un net contraste avec l'UE, dont aucun des 27 pays n'a atteint fin mars l'objectif de vacciner 80% des personnes de plus de 80 ans, selon la Commission européenne.

Alors que les Etats-Unis vont proposer la vaccination anti-Covid à l'ensemble des adultes américains à partir du 19 avril, la lenteur de la vaccination en Europe entrave la reprise économique du continent. 

Les minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed seront publiées après la clôture des marchés européens. 

"Les banques centrales vont rester accommodantes. Pas de resserrement monétaire avant mi-2022 aux Etats-Unis", estime Jean-François Robin, responsable de la recherche dans une note de Natixis.

Une rencontre virtuelle des ministres des Finances et banquiers centraux des 20 pays les plus riches du monde se tient en outre ce mercredi sous présidence italienne.

Société Générale cède une filiale

La banque Société Générale (+1,15% à 22,91 euros) est entrée en "négociation exclusive" avec le groupe de gestion d'actifs Amundi (+2,35% à 72,00 euros) afin de lui céder sa filiale Lyxor, spécialisée dans cette activité, pour 825 millions d'euros.

Veolia contrarié

Veolia (+0,63% à 22,47 euros) a déploré mardi soir que la vente potentielle à l'australien Cleanaway de l'activité déchets de Suez (+0,03% à 18,41 euros) dans ce pays "constitue un obstacle supplémentaire" à la reprise de son rival.

Plan de réorganisation chez EDF

Le titre EDF bondissait de 6,77% à 11,97 euros, au lendemain d'une réunion au cours de laquelle les syndicats ont appris que l'Etat français devrait racheter les parts minoritaires de EDF pour un montant de 10 milliards d'euros, représentant 17% du capital. 

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.