La Bourse de Paris rebondit malgré les incertitudes

La Bourse de Paris rebondit malgré les incertitudes
La Bourse de Paris rebondit malgré les incertitudes

AFP, publié le vendredi 12 octobre 2018 à 11h04

La Bourse de Paris évoluait en nette hausse vendredi matin (+0,95%), démarrant du bon pied la dernière séance d'une semaine difficile, malgré un contexte dominé par de nombreuses incertitudes.

À 09H20, l'indice CAC 40 prenait 48,37 points à 5.154,74 points. La veille, il avait fini en net repli de 1,92%.

Après deux séances de fortes baisses, les opérateurs sont retournés à leurs achats. Un rebond partagé sur les autres places financières européennes ainsi qu'en Asie après les turbulences débutées mercredi à Wall Street et malgré le nouveau repli des indices américains enregistré jeudi soir.

"Les investisseurs adorent acquérir des actions relativement bon marché", a commenté David Madden, un analyste de CMC Markets. 

Un temps passé au second plan, le sujet des tensions commerciales a toutefois refait surface, après que le Fonds monétaire international a abaissé les prévisions de croissance mondiale pour 2018 et 2019 en raison de la guerre commerciale.

La publication de la balance commerciale de la Chine, avant la séance parisienne, pourrait également raviver le sujet, étant donné que les exportations de Pékin ont accéléré leur croissance en septembre. Le géant asiatique a même dégagé un nouvel excédent record avec les États-Unis.

Ces chiffres "pourraient renouveler les craintes des investisseurs au sujet d'une nouvelle salve de taxes douanières américaines sur les importations chinoises", a estimé M. Madden.

Dans l'après-midi, les regards se tourneront vers les États-Unis pour découvrir une série de statistiques mais surtout pour assister au coup d'envoi de la saison des résultats, avec notamment les publications de JPMorgan, Citigroup et Wells Fargo.

- Rebond du luxe -

Du côté des indicateurs, le taux d'inflation en Allemagne s'est bien élevé à 2,3% en septembre sur un an, après s'être calé pendant deux mois à 2,0%, selon les données définitives.

Le reste de l'agenda était essentiellement américain, l'indice des prix à l'importation aux États-Unis pour septembre et l'indice de confiance des consommateurs pour octobre (Université du Michigan) étaient attendus.

En matière de valeurs, le secteur du luxe rebondissait, après avoir souffert lors des dernières séances sur fond de craintes d'un ralentissement des ventes en Chine.

Le secteur technologique poursuivait sa hausse, STMicroelectronics prenant 1,49% à 14,62 euros. 

Les valeurs pétrolières remontaient dans le sillage de la hausse des prix du baril, à l'instar de Total (+0,92% à 53,70 euros) et de TechnipFMC (+0,89 à 26,06 euros).

Engie grignotait 0,38% à 11,91 euros, après avoir remporté un contrat pour fournir à Santiago du Chili 100 bus électriques et des services de recharge pour véhicules électriques.

Euronext CAC 40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.