La Bourse de Paris recule de 0,51%, plombée par le luxe

La Bourse de Paris recule de 0,51%, plombée par le luxe
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le vendredi 16 juillet 2021 à 18h30

La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,51% vendredi, plombée par la mauvaise performance des valeurs du luxe et des indicateurs économiques contradictoires aux Etats-Unis. 

La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,51% vendredi, plombée par la mauvaise performance des valeurs du luxe et des indicateurs économiques contradictoires aux Etats-Unis. 

L'indice vedette CAC 40 a perdu 33,28 points à 6.460,08 points. La veille, il avait terminé en baisse de 0,99% et sur la semaine, il a perdu 1,06%. 

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont augmenté en juin bien plus que prévu, selon les données publiées vendredi par le département du Commerce, aidées par une hausse des ventes de matériel électronique, d'essence et de vêtements au moment où l'économie américaine reprend de la vigueur.

Mais alors que les analystes s'attendaient à une nouvelle hausse du moral des consommateurs en juillet, il s'est nettement affaibli, les ménages doutant de la vigueur de la reprise économique.

Entre l'inflation qui dépasse toutes les anticipations, la propagation du variant Delta de Covid-19 qui pourrait menacer la reprise économique et l'absence de calendrier du retrait du soutien des banques centrales, les investisseurs ont du mal à savoir dans quel sens le vent va tourner.

En Europe, la croissance de l'Italie, troisième économie de la zone euro, pourrait atteindre 5,1% en 2021, selon de nouvelles prévisions publiées vendredi par la Banque centrale du pays.

Le luxe fait grise mine

Les valeurs du luxe voyaient rouge en Europe, en dépit d'annonces d'un rebond des ventes trimestrielles de Burberry et Richemont.

Hermès a cédé 1,50% à 1.250 euros, Kering 1,08% à 731,80 euros et LVMH 1,34% à 654,30 euros.

Le secteur souffrait de prises de bénéfices après un parcours boursier florissant depuis le début de l'année, et sur fond d'inquiétudes concernant la reprise du tourisme sur le Vieux continent.

Le voyage reprend des couleurs

Les bons chiffres du trafic des aéroports parisiens, qui a encore progressé en juin, ont profité aux valeurs liées au voyage, malgré les inquiétudes quant à la progression du variant Delta.

Aéroports de Paris (ADP) a pris 3,17% à 107,45 euros, Air France-KLM 2,82% à 3,91 euros, Airbus 0,22% à 110,64 euros et l'hôtelier Accor est monté de 1,59% à 30,01 euros.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.