La Bourse de Paris redémarre

La Bourse de Paris redémarre
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 01 juin 2021 à 10h01

La Bourse de Paris prenait 0,46% mardi matin, à l'orée d'une séance qui sera marquée par le retour des investisseurs anglo-saxons ainsi que par la publication de l'activité manufacturière et des chiffres d'inflation en zone euro.

La Bourse de Paris prenait 0,46% mardi matin, à l'orée d'une séance qui sera marquée par le retour des investisseurs anglo-saxons ainsi que par la publication de l'activité manufacturière et des chiffres d'inflation en zone euro.

A 09H42, l'indice CAC 40 progressait de 29,34 points, à 6.476,51 points. La veille, il avait terminé en baisse de 0,57% au terme d'une séance très calme, alors que lundi était férié aux Etats-Unis.

"La réunion de l'Opep+, l'estimation finale du PMI manufacturier de la zone euro en mai et l'ISM manufacturier américain sont les principaux rendez-vous du jour avant la publication des chiffres de l'emploi US vendredi", indique Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC. 

En Chine, l'activité manufacturière a légèrement accéléré le mois dernier, atteignant son rythme de progression le plus élevé depuis le début de l'année, selon un indice indépendant.

"Les cours du brut sont à suivre particulièrement alors que le WTI et le Brent menacent d'atteindre de nouveaux sommets en 2021 avant la réunion de l'Opep+ ce mardi", poursuit M. Le Liboux.

Les membres de l'Opep et leurs alliés se retrouvent mardi pour arrêter la quantité de barils que produira le groupe au cours des mois à venir, dans un contexte de reprise de la demande.

La première estimation des prix à la consommation pour mai dans la zone euro est également au menu du jour.

Les matières premières caracolent

Tirées par la hausse des prix du brut, les valeurs minières et pétrolières poursuivaient leur ascension.

Vallourec se hissait en tête du SBF 120 (+5,33% à 29,26 euros), suivi d'Aperam (+4,36% à 47,60 euros), de CGG (+2,61% à 0,91 euro) et de Rubis (+2,17% à 40,41 euros) ou encore d'Eramet (+2,18% à 60,85 euros). TotalEnergies montait pour sa part de 1,45% à 38,46 euros.

Les bancaires rebondissent

Les valeurs bancaires, à la peine ces derniers jours en raison notamment du reflux des rendements obligataires, reprenaient du poil de la bête.

En tête du CAC 40, Crédit Agricole montait de 2,13% à 12,46 euros, talonné par Société Générale (+1,97% à 26,72 euros). BNP Paribas s'appréciait pour sa part de 1,45% à 56,66 euros.

Saint-Gobain s'allège en Allemagne

Saint-Gobain gagnait 1,31% à 55,54 euros après avoir annoncé lundi qu'il avait cédé une partie de ses activités de transformation de verre en Allemagne, dans le cadre de la stratégie "d'optimisation" de son portefeuille.

AB Science suspendu

Le titre de la biotech française était suspendu à la Bourse de Paris. Le groupe a indiqué mardi avoir interrompu des essais cliniques pour sa molécule phare, le masitinib, au niveau mondial, après avoir "identifié un risque potentiel de cardiopathie ischémique".

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.