La Bourse de Paris reprend des couleurs

La Bourse de Paris reprend des couleurs
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le vendredi 16 juillet 2021 à 10h03

La Bourse de Paris regagnait vendredi une partie du terrain perdu la veille dans un marché où craintes inflationnistes et progression du variant Delta occupent néanmoins toujours l'esprit des investisseurs.

La Bourse de Paris regagnait vendredi une partie du terrain perdu la veille dans un marché où craintes inflationnistes et progression du variant Delta occupent néanmoins toujours l'esprit des investisseurs.

A 09H33, l'indice vedette CAC 40 prenait 0,32%, soit 21,03 points, à 6.514,39 points. La veille, il avait terminé en baisse de 0,99%.

"La progression du variant Delta, les craintes (encore relatives) sur la croissance, les interrogations sur l'inflation, forment, parmi d'autres thématiques récurrentes" un magma "que les marchés tentent de digérer, dans un contexte où les entreprises ont lancé la saison de publication de leurs résultats trimestriels", résume Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC. 

"Pour l'instant, la Réserve fédérale américaine (Fed), et en particulier son président Jerome Powell, a insisté sur le fait que l'institution est loin d'avoir vu +de substantiels progrès+ qui permettraient de justifier une modification de sa politique monétaire", détaille Michael Hewson, analyste en chef chez CMC Markets UK.

Un scénario auquel les marchés obligataires semblent pour l'heure adhérer.

L'inflation va rester élevée aux Etats-Unis pendant les mois qui viennent mais finira par reculer, a encore affirmé jeudi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

Ce vendredi, c'est au tour de la zone euro de publier ses chiffres d'inflation pour juin (deuxième estimation).

Suivront les ventes au détail pour le mois dernier aux Etats-Unis ainsi que l'estimation préliminaire de la confiance des consommateurs en juillet (Université du Michigan).

En France, les créations d'entreprises ont un peu rebondi en juin après un déclin le mois précédent, selon l'Insee, notamment dans l'hébergement et la restauration.

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) plébiscité

Le géant des centres commerciaux était propulsé en tête du CAC 40 (+2,94% à 72,45 euros) grâce au relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "réduire" précédemment par HSBC. 

ADP et le voyage redémarrent

Aéroports de Paris (ADP), en tête du SBF 120, reprenait du poil de la bête (+3,50% à 107,80 euros) après avoir souffert, à l'instar de l'ensemble du secteur du voyage, des craintes quant à une résurgence de la pandémie de Covid-19.

Le titre profitait aussi des bons chiffres du trafic des aéroports parisiens, qui a encore progressé en juin même s'il représente toujours moins du tiers des volumes de 2019, avant la pandémie de Covid-19.

Dans son sillage, Air France-KLM progressait de 1,42% à 3,85 euros, Airbus de 1,23% à 111,76 euros et l'hôtelier Accor montait de 2,30% à 30,22 euros.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.