La Bourse de Paris reprend sa marche en avant (+1,33%)

La Bourse de Paris reprend sa marche en avant (+1,33%)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 24 novembre 2020 à 13h15

La Bourse de Paris progressait de 1,33% à la mi-journée, dépassant le cap des 5.500 points grâce au premier pas de Donald Trump vers Joe Biden depuis sa défaite à l'élection présidentielle début novembre. 

L'indice CAC 40 avançait de 73,18 points à 5.565,33 points vers 13H45. La veille, il avait reculé de 0,07%.

La tendance est similaire sur les marchés européens, Francfort gagnant 0,99%, Londres 1,19% et Milan 1,42%. La performance de la place parisienne est d'autant plus significative que les entreprises du luxe, poids lourds de la cote, sont en repli, comme Hermès (-1,29% à 825 euros). 

Les contrats à terme des marchés américains sont également bien orientés. Le Dow Jones prenait 1,08% dans les échanges d'avant-séance, l'indice élargi S&P 500 0,81% et le Nasdaq à coloration technologique 0,34%. 

Après l'annonce du président sortant américain, qui a accepté de démarrer le transfert du pouvoir à Joe Biden, "le sentiment du marché a été relancé" relève Pierre Veyret, analyste technique d'ActivTrades. 

Cette inflexion permet aux investisseurs "de se tourner vers l'avenir, en ouvrant les paris sur l'administration Biden" par exemple sur "l'amélioration des relations" avec la Chine explique M. Veyret. 

En outre, la nomination pressentie au secrétariat au Trésor de Janet Yellen, ancienne présidente de la réserve fédérale américaine, est vue par les marchés comme un bon signe vers "l'adoption par le Congrès d'un nouveau paquet de mesures fiscales de soutien à l'économie", note de son côté Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

- Le secteur aérien en fanfare - 

La perspective d'un retour progressif à la normale grâce à la distribution de vaccins à moyen terme et de l'allégement des mesures de restrictions dans certains pays européens confinés à court terme faisaient bondir les valeurs liées aux transports aérien.

A Francfort, Lufthansa gagnait 5,27% à 10,27 euros. Le groupe IAG (British Airways) prenait 4,77% à 174 pence et la compagnie aérienne EasyJet 7,13% à 835 pence. A Paris, Air France prenait même 12,55% à 5,01 euros. 

- Les pétrolières remontent -

Les valeurs pétrolières continuaient sur leur bonne dynamique de lundi grâce à l'amélioration des perspectives sur l'économie mondiale. 

BP gagnait 6,87% à 271 pence et Shell 4,79% à 1.361 pence à Londres. En France, Total grimpait de 4,61% à 37,79 euros. Les para-pétrolières étaient aussi à la fête comme Technip FMC (+8,97% à 7,85 euros) ou CGG (+6,43% à 0,98 euro).

- Le Dax va s'agrandir -

Deutsche Börse, l'opérateur de la Bourse de Francfort, a décidé d'ajouter dix entreprises à son indice phare, le Dax, passant ainsi à 40 valeurs, comme la Bourse de Paris ou de Milan. Il prévoit également des réformes pour éviter un nouveau scandale Wirecard, épinglé peu après son arrivée dans le gotha du Dax pour une gigantesque fraude comptable. Le titre du groupe reculait de 0,53% à 132,30 euros. 

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.