La Bourse de Paris reste apathique avant des statistiques

La Bourse de Paris reste apathique avant des statistiques
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 28 juin 2021 à 09h51

La Bourse de Paris restait apathique  lundi matin, dans l'attente de nouveaux catalyseurs susceptibles de la dynamiser au fil de la semaine.

La Bourse de Paris restait apathique  lundi matin, dans l'attente de nouveaux catalyseurs susceptibles de la dynamiser au fil de la semaine.

Après une ouverture en léger repli, l'indice phare CAC 40 grappillait 0,05%, soit 3,16 points, à 6.626,03 points vers 09H32. Vendredi, la place parisienne avait terminé en léger repli (-0,12%).

"Après une semaine tournée vers les interventions des membres de la Fed, les investisseurs se focaliseront sur le marché du pétrole avec l'OPEP+ jeudi, sur les nombreuses statistiques attendues mais également sur la hausse du nombre de nouvelles infections à la Covid et au variant Delta en Asie", écrit Vincent Boy, analyste chez IG France.

Depuis le printemps, l'inflation américaine et ses possibles répercussions en termes de politique monétaire animent les salles de marché.

La Réserve fédérale américaine (Fed) répète vouloir attendre le retour au plein emploi avant de réduire un tant soit peu son soutien à l'économie. Par conséquent, les investisseurs surveilleront particulièrement la publication vendredi du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, indicateur phare de la semaine.

"Les marchés continuent d'accorder leur confiance à la Fed et surtout au fait qu'elle maintiendra un ton accommodant dans les mois à venir", soulignent les experts de Saxo Banque.

L'actualité dans la zone euro concernera ce lundi les prévisions de croissance économique pour 2021 et 2022 de la Commission européenne et mercredi, l'indice des prix à la consommation de juin.

Renault électrisé

L'action du constructeur prenait 1,12% à 35,66 euros. Le président Emmanuel Macron se rend à l'usine Renault de Douai (Nord) pour annoncer l'implantation d'une usine sino-japonaise de batteries pour voitures électriques de la marque au Losange et pour d'autres marques. L'investissement se chiffre à deux milliards d'euros avec 1.000 emplois créées d'ici 2024.

Vallourec poursuit sa chute

Le titre du fabricant de tubes sans soudure continuait de descendre (-8,40% à 7,53 euros) à la suite de l'effet dilutif de son augmentation de capital de 300 millions d'euros finalisée jeudi.

Succès d'une augmentation de capital pour Compagnie des Alpes

La Compagnie des Alpes a annoncé lundi le succès de son augmentation de capital de 231 millions d'euros, lancée le 9 juin, qui va lui permettre de renforcer ses fonds propres et de "mettre en oeuvre sa stratégie de croissance". Mécaniquement, le cours de l'action baissait de 1,85% à 14,88 euros.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.