La Bourse de Paris reste bien orientée (+0,37%)

La Bourse de Paris reste bien orientée (+0,37%)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 09 mars 2021 à 18h08

La Bourse de Paris a fini modérément en hausse mardi (+0,37%), la perspective d'un redémarrage imminent de l'activité l'emportant sur les craintes inflationnistes sur fond de détente du marché obligataire.

La Bourse de Paris a fini modérément en hausse mardi (+0,37%), la perspective d'un redémarrage imminent de l'activité l'emportant sur les craintes inflationnistes sur fond de détente du marché obligataire.

L'indice CAC 40 a pris 21,98 points à 5.924,97 points, au lendemain d'une forte hausse de 2,08%.

"La tendance reste positive sur les marchés actions", soutenus par les perspectives de reprise économique, même s'ils apparaissent "volatils d'un jour à l'autre" en ce moment, estime Françoise Cespedes, gérante actions d'Aviva Investors France.

Alors que la page des résultats annuels des entreprises est désormais tournée, les investisseurs se concentrent sur les statistiques économiques et "le marché réagit à des nouvelles à très court terme", explique-t-elle à l'AFP.

L'OCDE a fortement revu à la hausse, à 5,6%, sa prévision de croissance mondiale en 2021, tablant sur les effets conjugués du méga-plan de relance américain et de la vaccination, dans ses perspectives intermédiaires publiées mardi.

Pour 2021, la croissance de l'économie française sera "au moins égale à 5%", a estimé mardi le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau sur France Info.

Dans ce contexte de reprise économique, combinée à un risque d'inflation accru, les rendements des bons du Trésor américain et des autres obligations souveraines ont récemment bondi avant d'amorcer une détente.

Après avoir nettement progressé lundi, les valeurs bancaires ont réagi négativement au repli des rendements obligataires: Société Générale a perdu 2,37% à 21,81 euros, BNP Paribas 1,24% à 52,59 euros et Crédit Agricole 1,51% à 12,38 euros.

Worldline (+3,31% à 74,96 euros), Capgemini (+3,15% à 143,90 euros) et Atos (+1,73% à 64,64 euros) menaient la danse, dans le sillage de l'indice américain Nasdaq qui regroupe les grandes valeurs technologiques de Wall Street.

Les fabricants de semi-conducteurs STMicroelectronics (+2,93% à 29,89 euros) et Soitec (+5,03% à 164,90 euros) ont en outre bénéficié de l'annonce de l'Union européenne, qui ambitionne de produire 20% des semi-conducteurs dans le monde, soit un doublement de sa part actuelle.

Le conseil d'administration de Suez (+0,22% à 17,84 euros) pourrait recevoir le PDG de Veolia (+0,57% à 22,97 euros) si certaines conditions étaient remplies, a précisé son président Philippe Varin dans un entretien au Figaro publié lundi, alors que Veolia a promis pour cette semaine une proposition de nature à sortir "par le haut" du conflit avec Suez.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.