La Bourse de Paris se hisse dans le vert grâce à l'euro et au pétrole

La Bourse de Paris se hisse dans le vert grâce à l'euro et au pétrole
La Bourse de Paris a fini sur une petite progression

AFP, publié le mercredi 09 mai 2018 à 18h27

La Bourse de Paris s'est hissée dans le vert (+0,23%) mercredi, aidée par la baisse de l'euro et un secteur pétrolier dynamique, malgré les craintes liées au retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien. 

L'indice CAC 40 a gagné 12,70 points à 5.534,63 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini en petit repli de 0,17%.

La cote parisienne a ouvert stable et a passé l'essentiel de la séance près de l'équilibre avant de s'enhardir un peu en fin de séance.

"La baisse de la monnaie européenne offre clairement un soutien" aux marchés européens, a estimé auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

La bonne tenue du secteur pétrolier, dans le sillage des cours du brut qui atteignaient leurs plus hauts niveaux depuis trois ans et demi, a aussi aidé l'indice parisien.

Mais selon M. Baradez, "la principale surprise du jour est de voir la résilience des marchés après le retrait américain, alors même que cette annonce pose beaucoup de questions". 

"Cela veut dire que les États-Unis peuvent remettre en cause du jour au lendemain des accords bilatéraux, cela pose la question de la qualité de leur signature et les marchés actions, qui s'habituent à l'incertitude géopolitique, restent relativement sereins par rapport à cela, ", a-t-il ajouté.

Donald Trump a annoncé mardi la sortie des États-Unis de l'accord conclu en 2015 avec l'Iran et le rétablissement des sanctions qui avaient été levées en contrepartie de l'engagement pris par Téhéran de ne pas se doter de l'arme nucléaire.

Du côté des indicateurs, la production industrielle en France a reculé en mars, les prix à la production aux États-Unis en avril ont progressé moins que prévu. Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux États-Unis tandis que la production américaine a encore augmenté à un niveau record.

Sur le front des valeurs, le secteur pétrolier a pris la tête de l'indice CAC 40, TechnipFMC prenant 3,38% à 27,85 euros, suivi par Total (+1,87% à 52,78 euros).

Airbus, affecté par la décision de Donald Trump, a par contre cédé 1,08% à 99,16 euros. Peugeot, présent en Iran a aussi souffert (-1,48% à 20,01 euros).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.