La Bourse de Paris se lève du bon pied avec la croissance chinoise

La Bourse de Paris se lève du bon pied avec la croissance chinoise
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 19 octobre 2020 à 10h06

La Bourse de Paris progressait de 0,99% lundi, aidée par des données encourageantes sur la croissance chinoise au moment où la plupart des économies du monde sont embourbées dans la crise du Covid-19.

Vers 09H30, l'indice parisien avançait de 48,80 points à 4.984,66 points, pendant qu'ailleurs en Europe, Francfort gagnait 0,62% et Londres 0,35%.

Lundi, "les publications en provenance de Chine sont ressorties en demi-teinte mais montrent une poursuite du rebond de l'économie", souligne Vincent Boy, analyste marchés pour IG France.

En pleine crise pandémique internationale et alors que de nombreux pays ont accusé une récession à deux chiffres au deuxième trimestre, le PIB chinois a officiellement bondi de 4,9% au troisième trimestre.

Impressionnante en comparaison du reste du monde, sa hausse de juillet à septembre est toutefois inférieure aux prévisions d'un groupe d'analystes sondés par l'AFP (+5,2%).

Le reste du monde ne voit pas le bout du tunnel: l'Europe accuse 250.000 morts et plus de 8.000 décès sur les sept derniers jours, son plus lourd bilan hebdomadaire depuis la mi-mai, selon un décompte de l'AFP dimanche.

"Il est crucial" que le plan de relance européen "soit un succès" et l'argent versé au plus tôt, a justement mis en garde la présidente de la BCE, Christine Lagarde, dans une interview parue lundi. 

Egalement sur les radars des acteurs du marché lundi, l'espoir toujours grand d'un accord américain bipartisan sur un plan de relance destiné aux ménages et aux entreprises, lourdement touchés par la crise.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a estimé dimanche qu'un plan pouvait encore être adopté avant l'élection, fixant cependant à mardi la date limite pour parvenir à un tel accord.

DANONE REPREND DES FORCES

Le groupe agroalimentaire (+1,50% à 54,10 euros), qui a vu son chiffre d'affaires décliner de 9,3% au troisième trimestre, annonce lundi vouloir revoir son organisation et son portefeuille de marques afin de renouer avec la croissance.

VEOLIA, SUEZ, SUITE

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a regretté dimanche "la précipitation" dans le dossier de fusion entre Veolia (+1,81% à 18,03 euros) et Suez (+0,35% à 15,86 euros), voulue par le premier contre la volonté du second, qui a abouti à un blocage actuel, et affirmé la nécessité de "garder deux champions industriels". 

KORIAN EN PLEINE FORME

Le numéro un européen des maisons de retraite (+2,38% à 27,54 euros) a publié lundi un chiffre d'affaires en hausse de 5,6% à 961,1 millions d'euros au troisième trimestre, grâce au rebond des activités sanitaires en France et en Italie.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.