La Bourse de Paris se maintient dans le vert

La Bourse de Paris se maintient dans le vert
Le siège d'Euronext

AFP, publié le mardi 16 mars 2021 à 12h24

La Bourse de Paris progressait de 0,18% à la mi-séance mardi, restant prudente face à une suspension de la campagne de vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca à la veille des conclusions d'une réunion de la Fed. 

La Bourse de Paris progressait de 0,18% à la mi-séance mardi, restant prudente face à une suspension de la campagne de vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca à la veille des conclusions d'une réunion de la Fed. 

Vers 12H00, l'indice vedette CAC 40 gagnait 10,73 points à 6.046,70 points.

Au lendemain de records à Wall Street, les indices américains indiquaient une prochaine ouverture en ordre dispersé: le contrat à terme sur l'indice Dow Jones reculait de 0,17%, celui sur le Nasdaq prenait 0,49% et celui sur le S&P 500 0,02%.

Les investisseurs attendent les résultats d'une réunion de la banque centrale américaine (Fed) mardi et mercredi, à l'issue de laquelle aucune décision importante n'est prévue. L'institution doit en revanche actualiser ses prévisions de croissance et pourrait s'exprimer sur les craintes inflationnistes ambiantes, qui se sont traduites dernièrement par des tensions sur le marché obligataire.

"Le marché anticipe un retour graduel après 2022 à 2%" ou plus d'inflation, observe Michel Martinez, chef économiste Europe Société Générale CIB. "La hausse des taux qu'on a vue est simplement le reflet d'une normalisation des économies", ajoute-t-il.

L'humeur des investisseurs était par ailleurs perturbée par des suspensions de vaccination au sérum AstraZeneca dans une quinzaine de pays, dont la France et l'Allemagne, par crainte d'effets secondaires, au moment même ou l'Italie a reconfiné sa population et où l'Ile-de-France pourrait faire de même.

Une suspension longue "viendrait à nouveau ralentir le processus de vaccination et risque d'affecter la croissance", remarque Sebastian Paris Horvitz, stratégiste chez LBPAM.

Un groupe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé se réunit mardi pour étudier la sûreté du vaccin, et l'Agence européenne des médicaments (EMA) tiendra une "réunion extraordinaire" jeudi.

Parmi les bonnes nouvelles du jour tout de même, une "accélération" des livraisons du vaccin BioNTech-Pfizer aura lieu au deuxième trimestre, portant le total des doses livrées à 200 millions, a annoncé mardi la Commission européenne.

Au rang des indicateurs, l'inflation a maintenu son rythme en février, à +0,6% sur un an selon l'Insee, et la banque centrale française a relevé lundi à 5,5% sa prévision de croissance pour la France cette année.

Free se porte bien

Le groupe Iliad (+5,95% à 162,90 euros), maison mère de l'opérateur Free, a publié un chiffre d'affaires en hausse de 10,1% en 2020, à 5,87 milliards d'euros, notamment grâce à ses performances commerciales en Italie et sur la fibre en France.

Perte pour Latécoère

L'équipementier aéronautique (+0,10% à 1,97 euro) a dévoilé une perte nette multipliée par cinq en 2020 à 189,6 millions d'euros, et s'attend à une nouvelle réduction de son chiffre d'affaires cette année en raison de la crise du Covid-19.

Trigano bondit

Le groupe (+2,19% à 163,50 euros), numéro un européen du camping-car, a annoncé être entré en négociation exclusive pour acquérir les groupes CLC, SLC et Loisiréo, spécialisés dans la vente et la location de véhicules de loisirs. 

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.