La Bourse de Paris se stabilise

La Bourse de Paris se stabilise
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le mardi 25 mai 2021 à 10h01

La Bourse de Paris se stabilisait mardi matin, après avoir atteint la veille un nouveau plus haut en clôture depuis plus de vingt ans, dans un marché préférant pour l'heure se focaliser sur les signes de reprise plutôt que sur les risques inflationnistes.

La Bourse de Paris se stabilisait mardi matin, après avoir atteint la veille un nouveau plus haut en clôture depuis plus de vingt ans, dans un marché préférant pour l'heure se focaliser sur les signes de reprise plutôt que sur les risques inflationnistes.

A 09H38, l'indice CAC 40 grappillait 0,01%, soit 0,34 point, à 6.408,83 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,35%, repassant au-dessus des 6.400 points et terminant au plus haut depuis le 1er novembre 2000.

Wall Street a pour sa part nettement progressé lundi, résolument optimiste quant au rythme de la reprise économique américaine.

"La semaine démarre positivement pour les marchés après le rebond constaté lundi sur les valeurs technologiques américaines mais également sur le bitcoin et les autres cryptomonnaies", constate Vincent Boy, analyste marché chez IG France.

"Malgré les craintes concernant l'inflation, les interventions régulières des membres de la Réserve fédérale américaine (Fed) permettent de rassurer les investisseurs sur la poursuite du rythme des rachats d'actifs mensuels", complète-t-il.

Sur le front diplomatique, les dirigeants de l'UE ont décidé lundi soir de fermer leur espace aérien au Bélarus et d'adopter un nouveau train de sanctions contre le régime d'Alexandre Loukachenko, accusé d'avoir dérouté un avion de ligne européen vers Minsk pour arrêter un dissident, dont ils ont exigé la libération immédiate.

Ils ont aussi recommandé aux compagnies européennes de contourner l'espace aérien du Bélarus.

Du côté des indicateurs, la baisse de la consommation des ménages en Allemagne a conduit à un recul de 1,8% de la croissance au premier trimestre 2021, sur fond de restrictions persistantes contre la pandémie de Covid-19, selon l'Office statistique qui a corrigé à la baisse mardi sa première estimation.

Le baromètre IFO du moral des entrepreneurs allemands pour mai est également attendu avant la confiance des consommateurs pour le mois de mai (Conference Board) et les ventes de maisons neuves en avril aux Etats-Unis.

Abivax s'envole

Le cours de la biotech française, qui avait été suspendu lundi à sa demande, décollait de 29,29% à 28,25 euros après qu'elle a annoncé des résultats positifs pour un essai clinique de phase 2 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH).

Timide rebond pour Solutions 30

Le titre de la société de services informatiques rebondissait timidement (+1,38% à 3,09 euros) au lendemain d'une débâcle boursière l'ayant vu plonger de 70% alors que Solutions 30 est pris dans une spirale de défiance des investisseurs quant à la sincérité des comptes publiés par l'entreprise.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.