La Bourse de Paris sur la défensive à mi-séance (-0,65%)

La Bourse de Paris sur la défensive à mi-séance (-0,65%)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 25 janvier 2021 à 13h37

La Bourse de Paris restait sur la défensive lundi à mi-séance (-0,65%), les investisseurs s'inquiétant de la progression de la pandémie de Covid-19 qui menace la reprise économique. 

Après une ouverture en légère hausse, l'indice parisien a creusé ses pertes, cédant 0,65%, soit 36,36 points, à 5.523,21 points.

"Les investisseurs sont tiraillés entre les espoirs d'une aide monétaire supplémentaire et la détérioration de la pandémie", écrit Pierre Veyret, analyste chez ActivTrades. "Ce manque de clarté sur les perspectives à court et moyen termes conduit généralement à une consolidation du marché."

La seule statistique du jour, l'indice allemand Ifo, a donné un avant-goût amer de l'activité économique: le moral des entrepreneurs allemands s'est détérioré en janvier en perdant 2,1 points sur un mois contre 0,6 point attendu.

Dans ce contexte, les intervenants de marché seront attentifs à la prise de parole de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, au premier jour du Forum économique mondial.

"Les mesures de restriction contre le Covid-19 et une campagne de vaccination poussive altèrent l'appétit pour le risque", observe par ailleurs Milan Cutkovic, analyste chez Axi.

Rendez-vous crucial de la semaine, la Banque centrale américaine (Fed) se réunira pour la première fois cette année, mardi et mercredi, une semaine après l'arrivée à la Maison-Blanche de Joe Biden qui a présenté son programme d'urgence de 1.900 milliards de dollars pour soulager l'économie.

"La Fed devrait laisser sa politique monétaire inchangée mais pourrait mettre en garde contre un ralentissement de la reprise économique", selon M. Cutkovic.

Secousses dans l'aéronautique 

Airbus reculait de 2,60% à 86,48 euros. Safran perdait 2,67% à 107,60 euros et Thales 2,41% 73,68 euros.

Tourisme en déroute

Air France-KLM régressait de 3,85% à 4,52 euros, Accor perdait 4,40% à 28,27 euros, Compagnie des Alpes 2,11% à 17,66 euros et Pierre & Vacances 3,69% à 10,45 euros, sur fond de possible reconfinement en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.