La Bourse de Paris termine en hausse de 0,35% à 6.408,49 points

La Bourse de Paris termine en hausse de 0,35% à 6.408,49 points
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 24 mai 2021 à 18h55

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,35% lundi, jour férié, à l'issue d'une séance peu animée mais tirée dans les dernières heures par l'optimisme de Wall Street.  

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,35% lundi, jour férié, à l'issue d'une séance peu animée mais tirée dans les dernières heures par l'optimisme de Wall Street.  

Le CAC 40 a gagné 22,08 points à 6.408,49 points, dans un volume d'échanges très faible d'environ 1,5 milliard d'euros. Il a néanmoins atteint un nouveau plus haut depuis le 1er novembre 2000. Vendredi, il avait terminé sur une note positive (+0,68%).

"La séance du jour a été très calme et dans des volumes faibles, d'autant plus que les bourses de Francfort et de Suisse sont fermées donc il n'y a pas beaucoup d'investisseurs sur les marchés", constate Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance.

La Bourse de Francfort et la Bourse suisse sont en effet fermées ce lundi en raison du lundi de Pentecôte, mais les marchés britanniques et américains sont ouverts.

En fin de séance, le CAC 40 a "bénéficié du soutien de Wall Street" qui a ouvert en hausse, repartant du bon pied après une semaine en demi-teinte.  

Avant cela, les marchés européens ont peiné à choisir une tendance, en l'absence d'indicateurs majeurs à l'agenda.

Sur le front sanitaire, chefs d'Etat, de gouvernements et de l'ONU ont présenté lundi à l'OMS leurs idées pour stopper le Covid et préparer la réponse aux prochaines pandémies.

Le chef de l'ONU a assuré que le monde était "en guerre" contre le Covid-19, appelant la communauté internationale à aller au-delà de la solidarité et à entrer en "économie de guerre" pour stopper le virus.

Le directeur général de l'OMS a déploré lundi qu'un "petit groupe de pays" accapare les vaccins contre le Covid, réclamant qu'"au moins 10% de la population de chaque pays" puissent être vaccinés d'ici septembre.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.