La Bourse de Paris vire au rouge

La Bourse de Paris vire au rouge
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

AFP, publié le lundi 17 mai 2021 à 09h57

La Bourse de Paris faisait preuve de prudence lundi, virant au rouge peu après l'ouverture après trois séances positives, les préoccupations liées à l'inflation demeurant à l'esprit des investisseurs. 

La Bourse de Paris faisait preuve de prudence lundi, virant au rouge peu après l'ouverture après trois séances positives, les préoccupations liées à l'inflation demeurant à l'esprit des investisseurs. 

Après une ouverture en petite hausse, l'indice CAC 40 cédait 8,15 points à 6.376,99 points à 09H30 locales. Vendredi, la cote parisienne avait terminé en forte hausse de 1,54% lui permettant d'effacer ses pertes sur la semaine.

Vendredi, Wall Street avait aussi redressé la barre, les investisseurs ayant "relativisé les craintes d'un dérapage inflationniste après les statistiques décevantes" des ventes au détail, de la production industrielle en avril et de la confiance des consommateurs pour mai aux Etats-Unis, rappellent les experts d'Aurel BGC.

Les investisseurs continuent d'un côté de miser sur la reprise économique favorisée par le succès des campagnes de vaccination anti-Covid 19 mais de l'autre, ils gardent en tête qu'un dérapage de l'inflation pourrait provoquer un resserrement monétaire plus rapide qu'escompté.

"Pour se rendre compte de la situation inflationniste en Europe il faudra patienter mercredi avec l'indice des prix à la consommation", souligne une note de Saxo Banque.

De nombreux autres indicateurs sont attendus dans le courant de la semaine, dont la deuxième estimation de la croissance du premier trimestre (mardi) ainsi que les indicateurs avancés PMI de mai en zone euro et aux États-Unis (vendredi).

Les signaux macroéconomiques du jour sont mitigés en Chine, où les ventes de détail ont progressé en avril à un rythme moins soutenu que prévu par rapport au même mois de 2020, tandis que la production industrielle du géant asiatique a progressé de 9,8% sur un an.

Sanofi positif

L'action Sanofi prenait 0,25% à 86,94 euros après des résultats positifs d'un essai clinique sur son principal candidat-vaccin contre le Covid-19, développé avec le britannique GSK, après un revers qui avait occasionné plusieurs mois de retard.

Carrefour en tête de course

Le titre du géant de la distribution gagnait 1,09% à 17,24 euros, plus forte hausse du CAC 40. Le géant de l'agroalimentaire Danone lui emboîtait le pas (+0,96% à 58,10 euros). 

Selon une source proche du dossier, la décision de nommer Antoine de Saint-Affrique, actuellement à la tête du géant du cacao Barry Callebaut, au poste de directeur général de Danone "semble prise", l'annonce "est imminente" et sera faite après un conseil d'administration prévu lundi.

L'aéronautique flanche

A l'opposé, le titre Airbus perdait 1% à 98,57 euros, entraînant Safran dans son sillage (-0,63% à 13,74 euros).

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.