La CNIL enquête sur TikTok après le dépôt d'une plainte

La CNIL enquête sur TikTok après le dépôt d'une plainte
ByteDance, TikTok

Boursier.com, publié le mardi 11 août 2020 à 15h53

La commission plancherait notamment sur la manière dont l'application, qui permet de poster de courtes vidéos et dont le succès a explosé pendant le confinement, gère la communication avec ses utilisateurs et la protection des enfants.

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), qui veille en France sur la protection des données personnelles, a annoncé mardi une enquête préliminaire sur l'application chinoise de partage de vidéos TikTok. "Une plainte a été reçue au mois de mai à l'encontre de TikTok. Cette plainte est en cours d'instruction", a déclaré un porte-parole de la Cnil à l'agence de presse Reuters, sans préciser la nature de la plainte ou l'identité du plaignant.

Bloomberg, à l'origine de l'information mardi, précise que la commission planche notamment sur la manière dont l'application, qui permet de poster de courtes vidéos et dont le succès a explosé pendant le confinement, gère la communication avec ses utilisateurs et la protection des enfants.

TikTok coopère

"Nous avons pour priorité d'assurer la protection de la vie privée de nos utilisateurs ainsi que leur sécurité. Nous avons été informés de l'enquête de la Cnil et nous coopérons pleinement avec elle", a déclaré le groupe chinois à Reuters.

Atteintes à la vie privée

Propriété du géant chinois ByteDance, TikTok fait déjà l'objet d'enquêtes de la part des Etats-Unis, de l'Union européenne et des Pays-Bas pour de possibles atteintes à la vie privée.

Elle est par exemple dans le viseur de parlementaires américains qui voient en elle une menace pour la sécurité nationale, s'inquiétant notamment de la protection des données des utilisateurs. Donald Trump a donné 45 jours à TikTok pour vendre ses activités aux Etats-Unis sous peine de les interdire, le 15 septembre.

Collecte des données

En juin, le Comité Européen de la Protection des Données (EDPB) a annoncé qu'il allait examiner les activités de TikTok au sein de l'Union, après avoir été saisi par un député européen préoccupé par ses méthodes de collecte de données et les risques en matière de sécurité et de respect de la vie privée.

En mai, l'organisme hollandais de défense de la vie privée a indiqué également qu'il examinerait la manière dont TikTok traite les données de millions de jeunes usagers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.