La compagnie de voyages Thomas Cook confrontée au succès du numérique

La compagnie de voyages Thomas Cook confrontée au succès du numérique©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 22 mars 2019 à 17h35

Le groupe britannique va supprimer des emplois et fermer des agences, alors que ses clients réservent de plus en plus sur internet.

La compagnie britannique de voyages Thomas Cook prévoit de supprimer 320 emplois et de fermer 21 agences au Royaume-Uni afin de réduire ses coûts alors que la clientèle fait de plus en plus ses réservations en ligne. La plus ancienne compagnie de voyage du monde a également confirmé vendredi qu'elle envisagerait une vente de son entreprise de transport aérien pour regarnir sa trésorerie. En Bourse à Londres, le titre Thomas Cook perdait 2,5% en fin de séance.

Deux avertissements

"Nous veillerons à ce que Thomas Cook soit prêt pour l'avenir, en mettant l'accent sur les coûts dans un environnement concurrentiel", a assuré Will Waggott, qui dirige les activités de voyagiste du groupe britannique. Thomas Cook a vécu une année 2018 difficile : la vague de chaleur dans le nord de l'Europe a dissuadé les vacanciers de réserver des offres de dernière minute et le groupe a lancé deux avertissements sur ses bénéfices.

Thomas Cook is to cut 320 retail jobs and close 21 travel agencies in response to the continuing shift by holidaymakers to online booking https://t.co/xXlhibeVeL
- The Times of London (@thetimes)

Le réseau divisé par deux

Le réseau d'agences de voyage de Thomas Cook va ainsi passer à 566, soit la moitié de ce qu'il était en 2012. L'an dernier, 64% des réservations au Royaume-Uni ont été effectuées en ligne, a précisé Thomas Cook, en ajoutant que ce canal de vente était celui qui connaissait la croissance la plus rapide.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.