La concertation sur les retraites va durer "quelques mois"

La concertation sur les retraites va durer "quelques mois"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 04 septembre 2019 à 10h06

Rectificatif d'Agnès Buzyn sur le calendrier de la réforme...

La concertation sur la réforme des retraites durera "quelques mois", a déclaré mercredi sur franceinfo Agnès Buzyn, qui assure qu'aucune mesure financière spécifique ne sera engagée d'ici 2025. Le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre des Solidarités reçoivent jeudi et vendredi les partenaires sociaux pour discuter de la méthode et du calendrier de la réforme qui prévoit l'instauration en 2025 d'un système universel par points remplaçant les 42 régimes existants.

Le chef du gouvernement annoncera la semaine prochaine le format de la concertation, qui inclura également une consultation citoyenne. Alors que le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, avait évoqué "un an" de concertation, Agnès Buzyn a rectifié l'agenda.

Projet de réforme

"Nous partons sur quelques mois", a déclaré la ministre, qui officie désormais au côté du Haut commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye, qui fait son entrée au gouvernement. Dans un entretien publié mardi dans 'La Voix du Nord', Jean-Paul Delevoye estime que le projet de réforme sera prêt avant la fin du premier semestre 2020.

"On peut imaginer un projet de loi qui décrit la cible, on peut avoir aussi un projet de loi beaucoup plus complet qui écrive les périodes de transition", a dit Agnès Buzyn, sans plus de précisions sur le contenu et le calendrier.

Retour à l'équilibre en 2025

La ministre a toutefois affirmé qu'aucune mesure en vue du retour à l'équilibre financier du système en 2025 ne serait mise en oeuvre avant cette échéance.

"S'il devait y avoir la moindre mesure pour le retour à l'équilibre du système, (...) ces mesures figureront dans la loi qui concerne le nouveau système des retraites", a-t-elle précisé. "Il n'y aura pas de mesures dédiées aux retraites dans les lois de financement de la Sécurité sociale" d'ici 2025.

"Je garde la même équipe"

Le Haut commissaire chargé de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a fait son entrée mardi au gouvernement au côté de la ministre des Solidarités Agnès Buzyn. "Il était logique qu'ayant commencé comme Haut commissaire, je poursuive mon travail comme tel", déclare l'ancien président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). "Je garde la même équipe, le même lieu, pour être l'interlocuteur privilégié des partenaires et écrire la future loi".

La présidence a également annoncé la nomination du député La République en marche (LaRem) Jean-Baptiste Djebbari au poste de secrétaire d'État chargé des Transports au sein de l'équipe dirigée par la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.