La contrefaçon de pneus coûte plus de 2 milliards par an à l'UE

La contrefaçon de pneus coûte plus de 2 milliards par an à l'UE
Continental pneus

Boursier.com, publié le mercredi 21 février 2018 à 18h30

2,2 milliards d'euros... c'est la facture occasionnée par la contrefaçon de pneus chaque année dans l'UE, d'après un rapport publié mercredi par l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO). Cette somme correspond à 7,5% de l'ensemble des ventes dans le secteur des pneumatiques. Pour la France, la note est de 411 millions d'euros, et pour l'Allemagne de 261 millions.

Les batteries aussi

Les batteries de contrefaçon aussi coûtent cher : 180 millions d'euros par an, soit l'équivalent de 1,8% des ventes du secteur. La contrefaçon de batteries touche principalement l'industrie automobile, mais le secteur de la téléphonie mobile est aussi concerné, précisent les auteurs de ce document. Le manque à gagner est de 31 millions pour l'Allemagne et 27 millions pour la France.

Des emplois perdus

Cette contrefaçon se traduit par une perte nette d'environ 8.400 emplois dans les deux secteurs, les fabricants légitimes employant moins de personnes qu'ils ne le feraient en l'absence de produits contrefaits. La perte totale de recettes publiques imputable à la contrefaçon de pneus et de batteries du point de vue des taxes éludées s'élève à 340 millions d'euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.