La crise couve chez H&M

La crise couve chez H&M
H&M Hennes&Mauritz Suède vêtements confection

Boursier.com, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 13h37

Quelques jours après Inditex, le propriétaire de Zara, la publication trimestrielle de H&M fait tâche... Le géant scandinave du prêt-à-porter a fait état d'une baisse surprise de ses ventes au quatrième trimestre en raison notamment d'une diminution de l'affluence dans ses magasins. Résultat, le titre s'effondre de 16% en bourse, signant sa plus forte baisse depuis mars 2001 !

Plus forte baisse des ventes depuis au moins 10 ans

Les ventes du principal concurrent d'Inditex ont diminué de 4% au quatrième trimestre (-2% en monnaie locale) à 50,4 milliards de couronnes (5,07 milliards d'euros), alors que les analystes tablaient sur une hausse de 2% (+5% en monnaie locale).

Jamais les revenus de H&M n'avaient autant reculé depuis au moins 10 ans. Lors du trimestre précédent, les ventes avaient subi l'effet de promotions estivales exceptionnellement élevées afin de liquider des stocks qui s'étaient accumulés deux années durant dans un contexte de demande atone.

"Le trimestre a été faible pour les magasins physiques de la marque H&M, affectés défavorablement par une situation de marché qui reste difficile", explique H&M. "En outre, il y a eu des déséquilibres ponctuels dans la composition des assortiments de la marque H&M".

Fermeture de magasins au programme

Conséquence de cette mauvaise passe, la société va accélérer son plan de transformation afin de mieux intégrer ses magasins physiques et numériques. Le groupe compte également fermer ses magasins les moins rentables et ralentir son rythme d'expansion. H&M avait annoncé en septembre prévoir l'ouverture nette de 385 magasins cette année (en prenant en compte 90 fermetures).

La Chine en sauveur ?

L'entreprise suédoise mise également beaucoup sur son partenariat avec le géant chinois Alibaba. Elle devrait commencer à vendre sa marque par l'intermédiaire de la plate-forme chinoise en ligne Tmall à partir du printemps 2018.

Une journée investisseurs très attendue

Des décisions stratégiques devraient être annoncées lors d'une journée investisseurs le 14 février prochain. "La chaîne d'approvisionnement de H&M manque de réactivité, ce qui est l'un des problèmes structurels du groupe face aux changements brusques de la mode", affirme Cedric Rossi, analyste chez Bryan Garnier...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU