La croissance aux Etats-Unis devrait ralentir début 2018

La croissance aux Etats-Unis devrait ralentir début 2018
Une consommation plus forte et des investissements des entreprises plus importants expliquent la bonne performance de fin d'année

AFP, publié le mercredi 28 mars 2018 à 17h33

La croissance américaine s'est montrée solide fin 2017, se rapprochant des 3% visés par Donald Trump mais la tendance pour le début de l'année se montre plus tiède dans un contexte de guerre commerciale et de volatilité boursière.

L'expansion de la première économie mondiale a été nettement révisée en hausse au 4e trimestre, dépassant les attentes des analystes, pour afficher un rythme annuel de croissance de 2,9%, contre 2,5% lors de l'estimation précédente. Les prévisions des analystes tablaient sur 2,6%.

Une consommation au plus fort depuis trois ans (+4%) et des investissements des entreprises plus importants expliquent cette performance.

Cette révision, après une expansion de 3,2% au 3e trimestre, ne change toutefois pas le rythme de croissance de l'ensemble de l'année 2017 qui demeure à 2,3%.

C'est mieux qu'en 2016 (+1,5%) mais moins bien qu'en 2015 (+2,9%). 

Ces chiffres déjà anciens confirment la confiance des acteurs économiques et l'allant des consommateurs mais les économistes ont déjà les yeux tournés vers les comptes du premier trimestre qui seront publiés le 27 avril. 

Depuis plusieurs années, le trimestre hivernal a été décevant et la Fed d'Atlanta prévoit seulement 1,8% d'expansion en rythme annuel, du fait d'indicateurs mitigés dans les ventes de détail et d'automobiles notamment ainsi que de la volatilité boursière.

Son baromètre de prévision trimestrielle était bien plus optimiste il y a encore quelques semaines à 3% après l'entrée en vigueur des réductions d'impôts pour les entreprises et les ménages.

- Risque commercial -

Le bras de fer commercial engagé par les Etats-Unis contre la Chine et plusieurs partenaires commerciaux, pour réduire le déficit commercial américain, constitue aussi un risque potentiel pour la croissance. "L'incertitude clé en 2018 viendra de l'attitude plus protectionniste des Etats-Unis et de l'escalade potentielle des tensions commerciales mondiales", a estimé Greg Daco, économiste pour Oxford Economics.

Si le premier trimestre 2018 s'annonce moins fort, le reste de l'année devrait à nouveau accélérer grâce aux réductions d'impôts, à l'inflation modérée, à la hausse des exportations dopées par un dollar faible et une demande internationale solide.

"La synchronisation de la croissance mondiale va sans doute soutenir de plus importants investissements de la part des entreprises, un progrès plus rapide des exportations comme des importations dans les trimestres à venir", affirme Pooja Sriram de Barclays.

La Banque centrale américaine (Fed) a récemment relevé sa prévision de croissance pour 2018 à 2,7%, prenant en compte l'effet du stimulus fiscal et le gonflement des dépenses budgétaires, notamment militaires.

Cela reste inférieur à l'objectif de 3% de croissance visé par Donald Trump.

Au cours du dernier trimestre de l'année dernière, les consommateurs américains ont largement dépensé, portés par les perspectives de réductions d'impôts, adoptées fin décembre, ainsi que par les performances de Wall Street qui n'a connu des turbulences qu'à partir de février 2018.

Grimpant de 13,7%, les achats de biens durables, du type voitures, télévisions, réfrigérateurs, ont affiché le rythme le plus fort depuis 9 ans. La hausse des dépenses dans les biens non durables, de 4,8% contre 2,3% au 3e trimestre, constitue aussi un record depuis 8 ans.

Les investissements des entreprises, notamment dans les stocks, ont également été plus importants qu'initialement estimés.

Au rang des bonnes nouvelles pour l'administration Trump, qui fait du rééquilibrage des échanges commerciaux un cheval de bataille, les exportations ont augmenté de 7%. Mais c'est loin de compenser la très forte augmentation des importations (+14,1%), la plus rapide depuis 7 ans.

Le passage des ouragans à la fin de l'été a entraîné un volume inhabituel d'achats pour remplacer les équipements perdus ou endommagés, dopant les importations de biens à un niveau jamais atteint depuis 2010 (+17,3%).

Le marché immobilier, qui était tombé dans le rouge les deux trimestres précédents, a repris de la vigueur (+12,8%).

Les dépenses publiques ont nettement participé à la croissance, affichant une hausse de 3% (contre 2,9% pour la 2e estimation), inédite depuis 2015 et tirée par les investissements dans la défense. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - La croissance aux Etats-Unis devrait ralentir début 2018
  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.- 270- fois censuré-repassé

    référence à l'article : Twitter interdit à son tour certaines publicités liées aux cryptomonnaies
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    Orange devrait suivre l'exemple! Ce serait la fin des bandeaux et des articles à répétition! on pourrait traiter le problème des usines qui ferment dans l'indifférence quasi générale et sans dossier de fond. 06- censuré-repassé

    référence à l'article : Marche blanche contre l'antisémitisme, en mémoire de Mireille Knoll
    Statut : refusé Il y a une heure
    Le Président du Crif en ostracisant la France Insoumise, qui a des idées complètement opposées à celles du FN, sans confusion possible, fait un amalgame politique sectaire. Dans ce moment de recueillement et de respect, il aurait du relire la phrase de Martin Luther King: " Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots
    02- censuré -repassé - CENSURE PUREMENT POLITIQUE - MON PROPOS RESPECTE LA CHARTE.
    Référence à la réaction :

    En résumé, le truc du gouvernement et de Macron, c'est de prendre aux retraités, pour redonner aux actifs, afin que ces derniers puissent payer nos retraites! C'est l'économie circulaire, car autant laisser l'argent ponctionné aux retraités! C'est donc encore une preuve qu'il faut que la caste d'en bas, celle des riens, et des pas grand chose (selon le vocabulaire du dogme) se suffise à elle même, à enveloppe quasi constante, et en son sein, se répartisse les miettes des richesses, sans coûter aux classes qui se croient supérieures et qui décident!
    Donc, le progrès partagé par tous, c'est encore une foutaise marketing, et il ne faut pas compter sur une amélioration de la conjoncture pour bénéficier des fruits éventuels, qui seront partagés entre le remboursement de la dette, les nantis, les actionnaires, et autres spéculateurs, agioteurs, boursicoteurs, ni sur un rapatriement forcé des évasions fiscales et autres privilèges des ultra riches! La France a 40 milliardaires surement peu disposés à pratiquer la théorie du ruissellement si cher à nos élites. Tous dans la rue le 22 pour un printemps de luttes!

    Statut : refusé Il y a une heure
    Les rapaces qui dénigrent les cheminots sont ceux qui veulent tout privatiser pour prendre des actions, et ces gros fainéants de boursicoteurs, d'agioteurs, de spéculateurs, se gavent sur le dos des travailleurs qu'ils méprisent! Aux prochaines élections il serait bon que les employés, ouvriers, salariés, artisans, stagiaires, étudiants, chômeurs, retraités, ...se déplacent en masse et surtout ne votent pas pour la caste des châtelains de droite et d'extrême, des nantis, des patrons, des fraudeurs fiscaux, des cumulards, de droite et de la frange libérale, tous ces donneurs de leçons de modération au Bon Peuple, qui ont relancé la lutte des classes avec violence et cynisme -41 fois censuré-repassé--------------------------

    Référence à la réaction :
    M Mélenchon a rendu un hommage au Lieutenant Colonel de Gendarmerie M BELTRAME qui a fait preuve de courage, d'altruisme, un comportement exemplaire d'Homme Véritable, qui doit tous nous inspirer, membres de la communauté humaine. Il a raison de déclarer que ce que cherchent les ennemis des démocraties et des Libertés, c'est d'abord de nous sidérer, puis de nous diviser. Rester unis c'est une façon être forts face aux lâches.
    Monsieur, vous avez dit ce qu'il fallait dire.
    Statut : refusé MA REPONSE A JP54 - CENSUREE SYSTEMATIQUEMENT
    Il y a 5 heures
    A jp54 - vous auriez préféré qu'il joigne sa voix à celle des diviseurs patentés, Mme Le Pen et M Wauquiez? Le choix de l'Humanisme n'est pas une récupération, c'est une finalité et une conscience
    03- censuré--repassé

  • avatar
    Mdr -

    Qu'ils remboursent leur dette astronomique au Casino de Wall Street.....Un marché qui est très loin d'être sain.Mdr

  • avatar
    phdsad -

    Cela doit faire chier les médias et les politiques Anti trump avec une telle croissance (même plus haut que l' Allemagne) et quasi trois fois le chiffre de la France??il y en à qui feraient d'aller y apprendre des lecons d'économies au lieu de critiquer

    avatar
    JON-DE-LIONNE -

    La Maire se gargarisait encore récemment pour le déficit de 3% ...comme si c'était la force de l'économie française qui avait permis ce résultat !

    On se demande bien ce qu'ils racont ent ces gens là ?

    Avec hollande qui a taxé les entreprises comme jamais, avec le titre de champion du monde de la taxation en poche voila encore un énarque qui vient faire croire qu'il fait des cadeaux aux entreprises....

    Non non on est à peine revenu à la situation de 2012..;avant la taxation des socialistes...Alors un peu de calme et d'humilité SVP.

    C'est un peu comme Macron qui vient expliquer que la France est à 3 % de déficit et donc que la situation économique est repartie...
    Mais ils arrêtent quand de prendre les Français pour des imbéciles ?

    La CSG, LE tabac, le carburant...quel Français n'aurait pas vu les augmentations qui y ont été appliquées?

    la Machine France n'a rien produit de plus, son administration énarchique pléthorique s'est juste contentée de taxer plus...

    Pas d'amalgame SVP.

    Qu'elles sont donc les mesures structurelles qui ont été bougées pour que les dépenses de l'état diminuent ? Aucune ou si peu !

    Arrêtez de mentir par omission, ça devient plus que lassant et ce faisant, on fabrique les ferments d'une explosion qui ne s’appellera pas "Startup disruptive" ou je ne sais quel autre élément de communication mais bel et bien un mouvement qui risquerait d'en emporter quelques uns!

    LA France est un enfer fiscal et ça ce n'est rien d'autre que la réalité.

    avatar
    JON-DE-LIONNE -

    La Maire se gargarisait encore récemment pour le déficit de 3% ...comme si c'était la force de l'économie française qui avait permis ce résultat !

    On se demande bien ce qu'ils racont ent ces gens là ?

    Avec hollande qui a taxé les entreprises comme jamais, avec le titre de champion du monde de la taxation en poche voila encore un énarque qui vient faire croire qu'il fait des cadeaux aux entreprises....

    Non non on est à peine revenu à la situation de 2012..;avant la taxation des socialistes...Alors un peu de calme et d'humilité SVP.

    C'est un peu comme Macron qui vient expliquer que la France est à 3 % de déficit et donc que la situation économique est repartie...
    Mais ils arrêtent quand de prendre les Français pour des imbéciles ?

    La CSG, LE tabac, le carburant...quel Français n'aurait pas vu les augmentations qui y ont été appliquées?

    la Machine France n'a rien produit de plus, son administration énarchique pléthorique s'est juste contentée de taxer plus...

    Pas d'amalgame SVP.

    Qu'elles sont donc les mesures structurelles qui ont été bougées pour que les dépenses de l'état diminuent ? Aucune ou si peu !

    Arrêtez de mentir par omission, ça devient plus que lassant et ce faisant, on fabrique les ferments d'une explosion qui ne s’appellera pas "Startup disruptive" ou je ne sais quel autre élément de communication mais bel et bien un mouvement qui risquerait d'en emporter quelques uns!

    LA France est un enfer fiscal et ça ce n'est rien d'autre que la réalité.

  • avatar
    papaetmaman -

    Allez, adeptes du denigrement permanent de Trump et des USA, au travail!

    avatar
    JON-DE-LIONNE -

    j'écrivais la mêem chose que vous ce matin !

    finalement Trump, le politique, réussit à reprendre le dessus sur la Bourse et les Gafa... et fabrique de la croissance !
    Alors je me demande bien pourquoi les médias français, de nombreux médias français, s’emploient à vouloir faire passer Trump pour un imbécile... c'est quoi leur problème aux médias français ?

    Il n'a pas été élu démocratiquement Trump ?

    Il n'a pas fait en sorte que ceux qui l'ont élu retrouvent un JOB?

    Il ne redonne pas la primauté au politique sur le financier ?

    C'est quoi aux yeux des médias français le Problème de " cet imbécile de Trump" comme ils souhaiteraient que les Français le considèrent ?

    Ah oui il n'est pas de gauche; c'est vrai et ça c'est une tare en France, n'est-ce pas !