La dégringolade se poursuit pour Steinhoff, le propriétaire de Conforama

La dégringolade se poursuit pour Steinhoff, le propriétaire de Conforama

Conforama meubles

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 10h28

Jusqu'où? Le titre Steinhoff poursuit sa dégringolade en bourse sur fonds d'irrégularités comptables. Le distributeur d'ameublement, propriétaire en France de Conforama et actionnaire à hauteur de 17% de showroomprivé.com, s'effondre encore de plus de 30% à Francfort après avoir décroché de 62% mercredi!

Le DG remplacé par le premier actionnaire de la société

Steinhoff a annoncé mardi soir la démission de son président du directoire Markus Jooste, "avec effet immédiat" et a révélé que le groupe faisait l'objet de nouvelles investigations, menées en Allemagne, concernant des irrégularités comptables. Après 20 ans passés au sein de l'entreprise, M.Jooste est remplacé ponctuellement par le président du conseil de surveillance et premier actionnaire du groupe, le milliardaire Christo Wiese. Ce dernier a toutes les raisons de vouloir redresser la barre. Propriétaire de 19% de Steinhoff, il a vu sa fortune personnelle être divisée par deux en l'espace de quelques jours, selon le Bloomberg Billionaires Index. Mais sa tâche ne s'annonce pas facile...

"Quelques grosses erreurs"

Dans une lettre adressée à ses collègues, dont se fait écho la presse sud-africaine, l'ex-dirigeant admet avoir fait "quelques grosses erreurs"... Le groupe a retardé indéfiniment la publication de ses résultats, citant une enquête criminelle et fiscale en Allemagne qui remonte à 2015. Pour tenter de rassurer ses actionnaires et créanciers, le distributeur qui emploie plus de 130.000 personnes à travers le monde, a indiqué avoir reçu des marques d'intérêt pour certains actifs non stratégiques qui pourraient  libérer au moins un milliard d'euros de liquidités. La société a également déclaré que sa filiale sud-africaine s'engageait formellement à refinancer ses dettes à long terme. Au regard de la nouvelle dégringolade de l'action, ces annonces ne semblent pas avoir l'effet escompté.

Un cas de fraude clairement soupçonné

"Il y a clairement plus d'inconnues que d'informations connues concernant la position financière et les opérations réelles du groupe", explique à Bloomberg Sean Ashton, directeur de l'investissement chez Anchor Capital. "Il est clair que la fraude reste une possibilité distincte". Un des plus gros scandales financiers de l'histoire n'est pas à exclure.

 
0 commentaire - La dégringolade se poursuit pour Steinhoff, le propriétaire de Conforama
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]