La dette publique française bat un record à la fin du premier trimestre

La dette publique française bat un record à la fin du premier trimestre©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 25 juin 2021 à 10h36

Elle a atteint fin mars le niveau record de 118,2% du produit intérieur brut (PIB), soit 2.739,2 milliards d'euros.

Elle a atteint fin mars le niveau record de 118,2% du produit intérieur brut (PIB), soit 2.739,2 milliards d'euros.

La dette publique dite "de Maastricht" continue de gonfler. À la fin du premier trimestre, elle s'est établie à 2.739,2 milliards d'euros, soit 118,2 % du PIB (produit intérieur brut), selon les derniers chiffres de l'Insee. Après la diminution du quatrième trimestre 2020 (-23,7 milliards d'euros), l'institut explique que la dette a rebondi de +89,0 milliards en début d'année.

Un bond "en partie pour financer les mesures de soutien liées à la crise sanitaire et le plan de relance", peut-on lire dans un communiqué. "Près de la moitié de cet endettement alimente par ailleurs la trésorerie des administrations publiques, principalement celles de l'État et de l'Acoss. De ce fait, la dette nette des administrations publiques a augmenté moins fortement (+ 48,3 milliards) au premier trimestre pour s'établir à 104% du PIB.

Plus élevé que les prévisions

Le gouvernement avait annoncé fin mai que la dette publique atteindrait 117,2% du PIB fin 2021, après 115,1% un an auparavant.

Fin 2019, avant la crise du coronavirus, la dette publique française s'élevait à 97,6% du PIB.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.