La DGCCRF a transmis aux autorités judicaires les résultats de ses investigations concernant la plateforme de vente en ligne wish.com

La DGCCRF a transmis aux autorités judicaires les résultats de ses investigations concernant la plateforme de vente en ligne wish.com
pièce 1 centime euro

Boursier.com, publié le lundi 30 novembre 2020 à 10h02

Le procès-verbal s'inscrit dans le cadre d'une enquête relative aux annonces de réduction de prix trompeuses et à la mise en avant frauduleuse de produits de marques notoires non disponibles sur la plateforme...

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a transmis au Procureur de la République près le tribunal judicaire de Paris les conclusions de ses investigations concernant des pratiques de la société CONTEXTLOGIC Inc, exploitant la plateforme de vente en ligne wish.com.

Ce procès-verbal s'inscrit dans le cadre d'uneenquête relative aux annonces de réduction de prix trompeuses et à la mise en avant frauduleuse de produits de marques notoires non disponibles sur la plateforme...

Le Service National des Enquêtes de la DGCCRF, qui enquête depuis plusieurs mois sur les pratiques de la plateforme en ligne " WISH ", opérée par la société CONTEXTLOGIC Inc., a mis en évidence des agissements s'apparentant à des pratiques commerciales trompeuses.

Tout faux ?

Les pratiques constatées consistent : à alléguer de manière généralisée de fortes réductions de prix, particulièrement attractives pour les consommateurs (pouvant aller jusqu'à 90% de réduction) mais dénuées de toute réalité économique (elles sont notamment calculées sur la base de prix de référence trompeurs) ;à mettre en avant des produits de forte notoriété dont certains ne sont pas disponibles sur la plateforme ;et à proposer des produits présentant des logos et signes distinctifs s'apparentant à ceux de marques déposées notoires (notamment marques de sport, parfums prestigieux, etc...) de nature à induire en erreur les consommateurs.

Ces pratiques, si elles étaient confirmées par le juge, seraient particulièrement graves car susceptibles d'altérer le comportement des consommateurs et d'induire une concurrence déloyale vis-à-vis des autres commerçants...

Annonces en anglais

Par ailleurs, il a été constaté que sur la version de la plateforme à destination du consommateur français, la description des produits dans les annonces était quasi systématiquement rédigée en anglais.

Il revient maintenant à l'autorité judiciaire de donner les suites qu'elle jugera nécessaires aux manquements présumés relevés par la DGCCRF et consignés dans le procès-verbal transmis au Procureur de la République.

Les pratiques commerciales des plateformes de vente en ligne sur Internet font l'objet d'une attention renforcée et continue de la part des services de la DGCCRF qui contrôlent notamment la loyauté des prix affichés et des pratiques promotionnelles. Cette surveillance vise à assurer la sécurité économique des consommateurs lors de leurs achats en ligne et préserver une concurrence loyale entre les commerçants, quel que soit leur mode de distribution. La DGCCRF est particulièrement attentive à la répression des pratiques déloyales pouvant conduire à altérer les comportements d'achat des consommateurs, comme celles consistant à annoncer des réductions de prix trompeuses.

Fiche E-commerce : les règles applicables aux relations entre professionnels et consommateurs :
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/E-commerce-regles-applicables-au-commerce-electronique

Vos réactions doivent respecter nos CGU.